Es­sid ap­pelle Cha­hed à conti­nuer sur la même lan­cée

Cé­ré­mo­nie de pas­sa­tion de pou­voirs

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Le chef du gou­ver­ne­ment sor­tant Ha­bib Es­sid a af­fir­mé, hier, que son ca­bi­net est par­ve­nu à pal­lier les dif­fi­cul­tés ren­con­trées dans son man­dat no­tam­ment dans les do­maines sé­cu­ri­taire, éco­no­mique et so­cial. Es­sid qui s’ex­pri­mait lors de la cé­ré­mo­nie de pas­sa­tion de pou­voirs à Dar Dhia­fa à Car­thage, a ap­pe­lé le nou­veau chef du gou­ver­ne­ment Yous­sef Cha­hed à conti­nuer sur la même lan­cée, en ap­puyant les ins­ti­tu­tions sé­cu­ri­taire et mi­li­taire dans l’ul­time ob­jec­tif de dé­ve­lop­per une po­li­tique an­ti­ter­ro­riste. Le chef du gou­ver­ne­ment sor­tant a éga­le­ment ap­pe­lé à pri­vi­lé­gier la voie du dia­logue pour dé­nouer la crise so­ciale qui se­coue le pays (grèves et pro­tes­ta­tions) et à ren­for­cer les mé­ca­nismes de contrôle et de lutte contre la cor­rup­tion. «Le gou­ver­ne­ment sor­tant a exer­cé dans des condi­tions par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­ciles au cours des­quelles la Tu­ni­sie a été frap­pée par des at­ten­tats ter­ro­ristes qui ont eu un im­pact né­ga­tif sur la sé­cu­ri­té et la sta­bi­li­té du pays», a-t-il dit.

Il a, tou­te­fois, ajou­té que le dé­ve­lop­pe­ment des po­li­tiques de lutte an­ti­ter­ro­riste no­tam­ment en ce qui concerne les opé­ra­tions an­ti­ci­pa­tives et l’in­ter­dic­tion de 18 mille jeunes Tu­ni­siens de se rendre aux foyers de ten­sion de­meurent les prin­ci­pales réus­sites de son ca­bi­net. Par ailleurs, Es­sid a in­di­qué que le dia­logue en­ga­gé avec l’union gé­né­rale tu­ni­sienne du tra­vail (UGTT), l’union tu­ni­sienne de l’in­dus­trie, du com­merce et de l’ar­ti­sa­nat (UTICA) et L’union tu­ni­sienne de l’agri­cul­ture et de la pêche (UTAP) a eu des ré­sul­tats sa­tis­fai­sants dans l’amé­lio­ra­tion du cli­mat so­cial. Il a éga­le­ment ap­pe­lé à ap­pro­fon­dir le dia­logue dans la zone du bas­sin mi­nier qui pro­duit le phos­phate. Le chef du gou­ver­ne­ment sor­tant a sou­li­gné que son ca­bi­net avait éla­bo­ré le plan de dé­ve­lop­pe­ment 2016-2020 outre plu­sieurs pro­jets de lois im­por­tants ci­tant le Con­seil su­pé­rieur de la ma­gis­tra­ture, la Cour consti­tu­tion­nelle qui ont été adop­tés par le Par­le­ment sans, tou­te­fois, omettre le pro­jet de loi élec­to­rale et ce­lui du code des col­lec­ti­vi­tés lo­cales. Pour sa part le nou­veau chef du gou­ver­ne­ment Yous­sef Cha­hed, a sou­li­gné dans une brève al­lo­cu­tion que le gou­ver­ne­ment sor­tant dans le­quel il était mi­nistre des Af­faires lo­cales a fait face à de nom­breuses dif­fi­cul­tés ci­tant les ré­formes du sec­teur de la sé­cu­ri­té. «On doit réus­sir, on n’a pas le choix», a lan­cé Yous­sef Cha­hed es­ti­mant que l’al­ter­nance pa­ci­fique du pou­voir est une vic­toire pour la dé­mo­cra­tie et montre à l’évi­dence que la tran­si­tion dé­mo­cra­tique est en marche. A la fin de la cé­ré­mo­nie, le chef du gou­ver­ne­ment sor­tant Ha­bib Es­sid a re­mis au nou­veau chef du gou­ver­ne­ment Yous­sef Cha­hed le do­cu­ment du pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment 20162020. La cé­ré­mo­nie s’est dé­rou­lée en pré­sence des pré­si­dents des par­tis po­li­tiques re­pré­sen­tés à l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP) et si­gna­taires du Do­cu­ment de Car­thage, les pré­si­dents des ins­tances et or­ga­ni­sa­tions na­tio­nales, le pré­sident de L’ARP, Mo­ha­med En­na­ceur, les vice-pré­si­dents de L’ARP, les pré­si­dents des groupes par­le­men­taires, les an­ciens chefs de gou­ver­ne­ment ain­si que des per­son­na­li­tés na­tio­nales.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.