S’en te­nir au Do­cu­ment de Car­thage

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Le pré­sident du mou­ve­ment En­nahd­ha Ra­ched Ghan­nou­chi a af­fir­mé hier que le gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale a bé­né­fi­cié des condi­tions fa­vo­ri­sant sa réus­site, ce qui n’était pas le cas pour les gou­ver­ne­ments pré­cé­dents. S’ex­pri­mant en marge de la cé­ré­mo­nie de pas­sa­tion de pou­voirs entre Ha­bib Es­sid et Yous­sef Cha­hed or­ga­ni­sée hier à Dar Dhia­fa à Car­thage, Ghan­nou­chi a ex­pli­qué que ces condi­tions consistent es­sen­tiel­le­ment en une pla­te­forme élec­to­rale plus large avec la par­ti­ci­pa­tion des dif­fé­rentes sen­si­bi­li­tés po­li­tiques et de plu­sieurs or­ga­ni­sa­tions na­tio­nales qui ont va­li­dé son pro­gramme de tra­vail, dans une al­lu­sion à la si­gna­ture du Do­cu­ment de Car­thage. «Nous nous at­ten­dons à ce que le gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale réus­sisse grâce au large consen­sus dont il a bé­né­fi­cié», a-t-il ajou­té. De son cô­té, le se­cré­taire gé­né­ral de L’UGTT, Hou­cine Abas­si a es­ti­mé que le Do­cu­ment de Car­thage se­ra «dé­ter­mi­nant» entre l’or­ga­ni­sa­tion et le gou­ver­ne­ment; l’ap­pui de l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale au gou­ver­ne­ment se­ra condi­tion­né par son en­ga­ge­ment à concré­ti­ser le do­cu­ment, a-t-il dit.

«Se trompe ce­lui qui croit que sur­mon­ter la crise dans le pays passe par une po­li­tique d’aus­té­ri­té au dé­pens des ca­té­go­ries dé­mu­nies et des tra­vailleurs», a aver­ti le se­cré­taire gé­né­ral de L’UGTT, ap­pe­lant à la né­ces­si­té de trou­ver des res­sources fi­nan­cières au­près de ceux qui en dis­posent.

Il y a lieu, a-t-il pro­po­sé, de trou­ver d’autres so­lu­tions comme lut­ter contre la cor­rup­tion, faire face à l’éco­no­mie pa­ral­lèle et à la contre­bande liée au terrorisme et ré­vi­ser la loi sur la fis­ca­li­té. Le mi­nistre de la For­ma­tion pro­fes­sion­nelle et de l’em­ploi, Imed Ham­ma­mi a es­ti­mé, quant à lui, que le gou­ver­ne­ment doit s’en te­nir au Do­cu­ment de Car­thage pour réus­sir sa mis­sion et en­ta­mer, en toute ur­gence et avec sé­rieux, son ac­tion pour réa­li­ser les ob­jec­tifs es­comp­tés dans un es­prit d’équipe loin de toutes formes de cal­culs par­ti­sans et étri­qués. Pour sa part, Anis Ghe­di­ra, mi­nistre du Trans­port a évo­qué le pro­gramme de re­struc­tu­ra­tion de la com­pa­gnie Tu­ni­sair qui en phase de par­achè­ve­ment, pré­ci­sant que la pre­mière étape se­ra mar­quée par le li­cen­cie­ment de 400 agents avec ga­ran­tie des droits et in­dem­ni­tés. De son cô­té, la mi­nistre des Fi­nances La­mia Zri­bi a an­non­cé qu’elle en­ta­me­ra dès au­jourd’hui la fi­na­li­sa­tion du pro­jet de bud­get 2017 avant le 15 oc­tobre date de la re­mise du pro­jet au par­le­ment. L’an­cien Pre­mier mi­nistre du gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale en 2011 Mo­ha­med Ghan­nou­chi a ap­pe­lé à la né­ces­si­té de pas­ser le flam­beau aux jeunes, tan­dis que Meh­di Jo­maa, chef du gou­ver­ne­ment en 2014, a sou­hai­té que les Tu­ni­siens res­serrent les rangs pour réa­li­ser les ob­jec­tifs es­comp­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.