Du pro­duc­teur au consom­ma­teur !

Il cultive de la ma­ri­jua­na dans son jar­din

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Ce n’est pas dans la loin­taine Co­lom­bie que ça se passe, mais à Cho­tra­na , pas très loin de la ca­pi­tale, où un jeune de 27 ans cultive de la ma­ri­jua­na chez lui. Ayant eu une in­for­ma­tion dans ce sens, les agents de la bri­gade de lutte contre les stu­pé­fiants ont fait une des­cente sur­prise au do­mi­cile du jeune concer­né, afin de pro­cé­der à une per­qui­si­tion, après avoir re­quis l’au­to­ri­sa­tion du pro­cu­reur de la Ré­pu­blique. Ils ont pu sai­sir 5 pièces de « zat­la », ain­si que sept plants de can­na­bis qu’ils ont dé­cou­vert dans son jar­din. Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique a in­cul­pé le jeune homme de culture en vue de la vente, dé­ten­tion, consom­ma­tion de pro­duits stu­pé­fiants, et a or­don­né sa mise en dé­ten­tion, et son au­di­tion par les agents de la lutte contre les stu­pé­fiants. Ces ac­cu­sa­tions l’ex­posent à de lourdes peines d’em­pri­son­ne­ment. Ce­lui qui cultive lui-même du can­na­bis, peut-il pré­tendre que c’est pour sa propre consom­ma­tion ? Gé­né­ra­le­ment ce­la dé­pend des cas, se­lon les don­nées de l’af­faire et de la quan­ti­té de plants des­ti­née à la, culture.

Il y a de toutes les ma­nières dans le cas d’es­pèce de très fortes pré­somp­tions à la charge de l’ac­cu­sé, mais le der­nier mot re­vient tou­jours au juge qui en dé­ci­de­ra en fonc­tion des élé­ments du dos­sier ain­si que de son in­time convic­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.