Un hô­tel de Mo­ga­dis­cio at­ta­qué par les « She­bab »

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

So­ma­lie

Au moins cinq per­sonnes ont été tuées et près de 30 bles­sées hier dans un at­ten­tat-sui­cide contre un hô­tel très fré­quen­té de la ca­pi­tale so­ma­lienne Mo­ga­dis­cio, non loin du pa­lais pré­si­den­tiel, et revendiqué par les is­la­mistes she­bab af­fi­liés à Al-qaï­da.

"Grâce à Dieu, le nombre de vic­times est li­mi­té par rap­port à la force de l'ex­plo­sion, qui a été énorme", a dé­cla­ré à L'AFP Mo­ha­med Ab­dul­ka­dir, un po­li­cier so­ma­lien, fai­sant état de cinq morts, dont plu­sieurs membres des forces de sé­cu­ri­té.

Le vé­hi­cule pié­gé a d'abord for­cé un pre­mier check-point à quelques cen­taines de mètres de l'hô­tel, a ex­pli­qué M. Ab­dul­ka­dir. "Les forces de sé­cu­ri­té ont en­suite ou­vert le feu sur le vé­hi­cule avant que ce­lui n'ex­plose". "Un énorme nuage de fu­mée et des flammes se sont en­suite éle­vés dans le ciel, il y a eu une énorme ex­plo­sion", a de son cô­té dé­crit El­mi Ah­med, un ha­bi­tant de Mo­ga­dis­cio té­moin de la scène.

Un jour­na­liste de L'AFP pré­sent sur place a rap­por­té qu'une par­tie de l'hô­tel s'était ef­fon­drée. D'autres bâ­ti­ments si­tués à proxi­mi­té ont été en­dom­ma­gés par l'ex­plo­sion.

Le di­rec­teur de l'hô­pi­tal Ma­di­na, Mo­ha­med Yu­suf, a as­su­ré que 28 bles­sés avaient été ad­mis dans son éta­blis­se­ment et in­di­qué que deux d'entre eux avaient suc­com­bé à leurs bles­sures, sans être en me­sure de pré­ci­ser si ces deux vic­times sont in­clues dans le bi­lan four­ni par la po­lice.

L'at­taque de l'hô­tel a aus­si­tôt été re­ven­di­quée par les she­bab, qui ont pu­blié un com­mu­ni­qué sur Te­le­gram, une mes­sa­ge­rie cryp­tée pri­sée par les ji­ha­distes. "Un cou­ra­geux ka­mi­kaze qui condui­sait un vé­hi­cule rem­pli d'ex­plo­sifs a vi­sé un hô­tel", ont-ils in­di­qué.

L'hô­tel est si­tué à proxi­mi­té de l'en­ceinte ul­tra-sé­cu­ri­sée de la Vil­la So­ma­lia, com­plexe for­ti­fié abri­tant la pré­si­dence so­ma­lienne et les bu­reaux du Pre­mier mi­nistre.

C'est la troi­sième fois en 18 mois que l'hô­tel SYL est la cible des she­bab. En jan­vier 2015, une pre­mière at­taque avait fait cinq vic­times so­ma­liennes alors que l'hô­tel abri­tait les membres de la dé­lé­ga­tion turque pré­pa­rant une vi­site à Mo­ga­dis­cio du pré­sident Re­cep Tayyip Er­do­gan.

L'éta­blis­se­ment avait une nou­velle fois été vi­sé le 26 fé­vrier par un at­ten­tat qui avait fait 14 vic­times. Un ca­mion et un autre vé­hi­cule pié­gés avaient alors ex­plo­sé à quelques mi­nutes d'in­ter­valle à proxi­mi­té de l'hô­tel SYL et d'un jar­din pu­blic at­te­nant très pri­sé des ha­bi­tants de la ville, le Peace Gar­den.

Le gou­ver­ne­ment avait dé­crit l'at­taque de fé­vrier comme "la plus grande" ré­cem­ment en­re­gis­trée à Mo­ga­dis­cio et éva­lué à 200 kg la quan­ti­té d'ex­plo­sifs uti­li­sés. Au­cun she­bab n'avait tou­te­fois pé­né­tré dans l'hô­tel à la suite de l'at­taque, contrai­re­ment au mode opé­ra­toire gé­né­ra­le­ment em­ployé ces der­niers mois lors d'at­taques contre cer­tains des hô­tels et res­tau­rants les plus en vue de la ca­pi­tale: un vé­hi­cule pié­gé est lan­cé à vive al­lure contre l'en­ceinte sou­vent for­ti­fiée de l'éta­blis­se­ment par un chauf­feur ka­mi­kaze, puis un com­man­do ar­mé pé­nètre à l'in­té­rieur pour abattre la clien­tèle et le per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.