Le­wan­dows­ki ré­con­for­té par les pro­pos d'an­ce­lot­ti !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Un temps pis­té par le Real Ma­drid, Ro­bert Le­wan­dows­ki a ré­vé­lé qu'il avait en­vie de pro­lon­ger avec le Bayern Mu­nich mais que rien ne pres­sait avant de trou­ver un ac­cord."il n'y a pas de pres­sion. J'ai été clair que le Bayern peut me par­ler à tout mo­ment. Je suis sûr qu'il y au­ra une so­lu­tion. Les mots d'an­ce­lot­ti ont beau­coup si­gni­fié pour moi. Qu'un tel en­traî­neur dé­clare que le club ne doit pas me vendre, me rend fier. Les ru­meurs sur le Real Ma­drid ne n'ont pas dé­ran­gé. Le Bayern a fait une dé­cla­ra­tion pour dire que je n'étais pas à vendre. Donc, il n'y avait rien à dire", a ex­pli­qué Le­wan­dows­ki à Sport Bild et comme le re­laye Goal.

La pé­pite bré­si­lienne Ga­briel Bar­bo­sa, qui évo­luait à San­tos, a si­gné un contrat de cinq ans avec l'in­ter Mi­lan, a an­non­cé le club ita­lien mar­di dans un com­mu­ni­qué. Comme un ca­deau d'an­ni­ver­saire... L'at­ta­quant s'est en­ga­gé avec les Mi­la­nais le jour de ses vingt ans. Le mon­tant du trans­fert n'a pas été dé­voi­lé, mais les mé­dias ita­liens évoquent la somme de 27,5 M EUR. "Ga­bi­gol", sou­vent dé­crit comme le "pro­chain Ney­mar", d'au­tant que la star du FC Bar­ce­lone a fait ses dé­buts à San­tos elle aus­si, a frai­che­ment dé­cro­ché la mé­daille d'or aux Jeux Olym­piques de Rio, aux cô­tés de son cé­lèbre aî­né.

Il compte dé­jà quatre sé­lec­tions et deux buts avec la sé­lec­tion

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.