Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

« Les femmes du bus 678 »…. sont tou­jours har­ce­lées « Les femmes du bus 678 » le film culte de l’egyp­tien Mo­ha­med Diab se­ra pro­je­té di­manche 4 sep­tembre, à 18 heures, au ca­fé cultu­rel Dar El Ha­bib dans la ville de Mo­nas­tir. C’est l’as­so­cia­tion ‘’al­ter­na­tive cultu­relle’’ qui a choi­si de pro­gram­mer ce film sor­ti en 2010. Le film qui aborde la ques­tion du har­cè­le­ment sexuel et mo­ral aux­quelles les femmes arabes sont confron­tées est tou­jours d’ac­tua­li­té.

Trois Égyp­tiennes, trois mi­lieux so­ciaux dif­fé­rents, deux codes ves­ti­men­taires op­po­sés, et un pro­blème com­mun : la ré­pé­ti­tion des vio­lences sexuelles. Celles-ci se pro­duisent dans le bus, dans la rue, au té­lé­phone… : par­tout et presque tout le temps, telle une tra­di­tion im­muable. En s'at­ta­quant au su­jet du har­cè­le­ment sexuel en Égypte, le film a sus­ci­té une onde de choc dans le pays. Pro­je­té un mois avant la ré­vo­lu­tion égyp­tienne, le pre­mier long mé­trage de Mo­ha­med Diab charge la so­cié­té cai­rote. Il montre la so­li­tude des Égyp­tiennes, dé­lais­sées par l'état et culpa­bi­li­sées par la po­pu­la­tion, comme l'illustre l'in­si­nua­tion d'un homme après l'agres­sion de Nel­ly : "Elle por­tait sans doute une te­nue agui­cheuse." Se­ba, qui dis­tille conseils et mises en garde à ces femmes de plus en plus nom­breuses à re­joindre ses cours d'au­to­dé­fense, tente de son­ner la ré­volte : "Pour se dé­fendre, il faut être ferme. Re­gar­dez-le dans les yeux. Il au­ra peur de vous. Sa cible : les femmes faibles." Une der­nière phrase contes­table, la cible des agres­seurs étant la femme en gé­né­ral, qu'elle soit faible ou forte, riche ou pauvre, voi­lée ou ha­billée "à l'oc­ci­den­tale". Une étude de L'ONU pa­rue en 2013 l'at­teste: 99 % des Égyp­tiennes ont été vic­times de har­cè­le­ment sexuel. La si­tua­tion semble néan­moins se dé­can­ter car le gou­ver­ne­ment égyp­tien a adop­té l'an der­nier une lé­gis­la­tion pu­nis­sant ce type d'agres­sion, avec des sanc­tions al­lant jus­qu'à la pri­son ferme. Ren­contres théâ­trales de Bi­zerte

La ville de Bi­zerte abri­te­ra les "Ren­contres de théâtre de Bi­zerte", du 2 au 8 sep­tembre pro­chain à l'es­pace cultu­rel Ma­jes­tic de cette ville du nord tu­ni­sien. Cet évè­ne­ment or­ga­ni­sé par la dé­lé­ga­tion ré­gio­nale de la culture en par­te­na­riat avec la mai­son de la culture Cheikh Driss et deux autres as­so­cia­tions ver­ra la pré­sen­ta­tion d'une sé­rie de six pièces de théâtre dont deux spec­tacles de ma­rion­nettes pour en­fants.

Les dif­fé­rents spec­tacles sont pré­vus, chaque jour, à par­tir de 19 heures, et se­ront sui­vis de ren­contres dé­bats afin d'ins­tau­rer une culture de cri­tique chez les jeunes gé­né­ra­tions. La ma­ni­fes­ta­tion dé­mar­re­ra le 2 sep­tembre avec la pièce "Mac­beth", adap­ta­tion de la cé­lèbre pièce du dra­ma­turge bri­tan­nique William Sha­kes­peare, pro­duite par la troupe de l'étoile du nord. Au pro­gramme de la clô­ture de ces Ren­contres, les or­ga­ni­sa­teurs ont pré­vu un spec­tacle de rue de­vant l'es­pace cultu­rel Ma­jes­tic sui­vi d'un spec­tacle de théâtre, réa­li­sés par les par­ti­ci­pants au stage de for­ma­tion or­ga­ni­sé, du 27 août au 7 sep­tembre, à l'es­pace Ma­jes­tic et à la mai­son de la culture Cheikh Driss.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.