Les sup­por­ters bur­ki­na­bès pro­mettent l’en­fer au Bots­wa­na

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

L’équipe du Bur­ki­na Fa­so est la tête du groupe D des éli­mi­na­toires de la CAN 2017. Pour la 6ème et der­nière jour­née les Eta­lons ac­cueillent le Bots­wa­na ce 4 sep­tembre à Oua­ga­dou­gou. Le Bur­ki­na a son des­tin en mains pour re­joindre le Ga­bon en dé­but d’an­née 2017. Car, le pays des hommes in­tègre ira à la CAN 2017 si les Ou­gan­dais n’ob­tiennent pas un meilleur ré­sul­tat qu’eux, lors de la der­nière jour­née des qua­li­fi­ca­tions. Ce qui si­gni­fie que les Eta­lons n’ont pas droit à l’er­reur di­manche face aux Bots­wa­nais. Ils sont certes à éga­li­té de points avec les Ou­gan­dais. Mais le Bur­ki­na a pris le des­sus sur l’ou­gan­da, lors des deux confron­ta­tions entre ces équipes.

Afin de bo­ni­fier leur billet pour les phases fi­nales de la CAN 2017, les Eta­lons de­vront sim­ple­ment s’im­po­ser de­vant les Zèbres du Bots­wa­na ce di­manche 4 sep­tembre au stade du 4-Août. Une vic­toire, quelle que soit son am­pleur ou sa pe­ti­tesse, évi­te­rait au pu­blic bur­ki­na­bè de sor­tir les cal­cu­lettes. Rai­son pour la­quelle l’union na­tio­nale des sup­por­ters des Éta­lons (UNSE) du Bur­ki­na ap­pelle à la mo­bi­li­sa­tion pour la vic­toire fi­nale des Éta­lons.

« Nous in­vi­tons tous les sup­por­ters des villes, des cam­pagnes, de la dia­spo­ra à se mo­bi­li­ser mas­si­ve­ment aux cô­tés de nos Éta­lons pour faire du Stade du 4-Août de Oua­ga­dou­gou un cau­che­mar foot­bal­lis­tique pour les Bots­wa­nais le 4 sep­tembre pro­chain », a confié le se­cré­taire gé­né­ral de L’UNSE dans des pro­pos re­layés par Bur­ki­na 24.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.