Point de can­di­dats, pas d'as­sem­blée !

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Mourad AYA­RI

L’as­sem­blée Gé­né­rale élec­tive pro­gram­mée pour au­jourd’hui, n’au­ra fi­na­le­ment pas lieu. Faute de can­di­dats, elle est re­por­tée à une date ul­té­rieure. A la fin du dé­lai pour le dé­pôt des élec­tions, au­cun dos­sier n’a été re­çu par la com­mis­sion in­dé­pen­dante char­gée des élec­tions. Il est évident que les can­di­dats ne se bous­culent pas à cause du flou qui ca­rac­té­rise la si­tua­tion fi­nan­cière du club. Il est ques­tion d’une dette fa­ra­mi­neuse et même un ka­mi­kaze ne se ha­sar­de­rait pas à prendre en main un club avec une dette pa­reille et une masse sa­la­riale aus­si im­po­sante. Ce­ci étant, des voix parlent en­core de pos­sibles ren­forts et de re­cru­te­ment d’un voire de deux joueurs étran­gers…

Des étran­gers sous la loupe ?

Le pré­sident clu­biste Slim Ria­hi au­rait l’in­ten­tion de ren­for­cer l’ef­fec­tif de l’équipe se­nior en re­cru­tant, un voire deux joueurs étran­gers. Le pre­mier se­rait le sé­né­ga­lais et so­cié­taire d’ashante Ko­to­ko ,Sté­phane Niar­ko. C’est une in­for­ma­tion à prendre au condi­tion­nel d’abord parce que au­cun res­pon­sable n’est prêt à l’ad­mettre et en­suite parce que nous sa­vons que Slim Ria­hi n’a plus l’in­ten­tion de mettre la main à la poche pour faire des fo­lies comme ce fut le cas lors des deux der­nières in­ter-sai­sons.

A la re­cherche d’un mi­lieu de ter­rain

Les res­pon­sables clu­bistes sont à la re­cherche d’un mi­lieu de ter­rain qui res­sem­ble­rait à Diar­ra. Les ca­rences de l’en­tre­jeu clu­biste en­tre­vues lors de la fi­nale per­due face à l’es­pé­rance ont ac­cen­tué cette en­vie de la part et du staff tech­nique et des res­pon­sables. Est-ce éga­le­ment la vo­lon­té et l’en­vie de Slim Ria­hi ? C’est une ques­tion à la­quelle seul le pré­sident clu­biste pour­rait ré­pondre. Quoi qu’il en soit, et si ces ren­forts par­ve­naient au club, ce­la vou­drait dire que les étran­gers de ser­vice que sont Che­ni­hi, Bel­khi­ther, Ben Oth­mène et Bes­son ne sont pas cer­tains de fi­gu­rer sur la feuille du match chaque di­manche puisque trois joueurs seule­ment peuvent y être ins­crits. Et c’est sur­tout Jacques Bes­son qui doit avoir peur pour sa place n’ayant pas, jusque là, convain­cu…

La vie conti­nue..

Les en­traî­ne­ments ont re­pris mer­cre­di der­nier au Club Afri­cain. L’am­biance n’est pas celle des beaux jours, mais on es­saie de tour­ner la page et de pen­ser à de­main. Au cham­pion­nat qui com­men­ce­ra jeu­di pro­chain pour les clu­bistes avec un pre­mier dé­pla­ce­ment et un match face au CSHL. Yâa­kou­bi au­ra beau­coup de tra­vail à faire. Il au­ra sur­tout à pan­ser les bles­sures des joueurs et à cor­ri­ger les la­cunes en­re­gis­trées lors de la fi­nale. Des la­cunes qui concernent les trois com­par­ti­ments du jeu…

Slim Ria­hi

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.