Nou­rane Houas est saine et sauve, con­tact per­ma­nent avec les par­ties li­byennes pour la li­bé­ra­tion de Chouar­bi, Kta­ri et Ksik­si

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Kid­nap­pée de­puis 2015 au Yé­men, l’ac­ti­viste et fonc­tion­naire du Co­mi­té in­ter­na­tio­nal de la Croix rouge (CICR) Nou­rane Houas est saine et sauve, a as­su­ré hier le mi­nistre des Af­faires étran­gères Khe­maïes Jhi­naoui. Dans une dé­cla­ra­tion à l’agence TAP, Jhi­naoui a af­fir­mé que le dé­par­te­ment des Af­faires étran­gères est en con­tact per­ma­nent avec les ser­vices com­pé­tents au Yé­men et au CICR pour ob­te­nir la li­bé­ra­tion de Nou­rane Houas. «Nous sommes aus­si en con­tact per­ma­nent avec les par­ties li­byennes pour ob­te­nir la li­bé­ra­tion des deux jour­na­listes So­fiène Chouar­bi et Nadhir Kta­ri ain­si que le fonc­tion­naire de l’am­bas­sade de Tu­ni­sie à Tri­po­li Oua­lid Ksik­si.

Tout en ré­af­fir­mant la col­la­bo­ra­tion du dé­par­te­ment avec les fa­milles de So­fiène Choua­ra­bi et Nadhir Kta­ri, Jhi­naoui a mis en garde contre l’ins­tru­men­ta­li­sa­tion du dos­sier des otages tu­ni­siens à des fins po­li­ti­ciennes. A cet égard, il a dé­men­ti la non-col­la­bo­ra­tion du dé­par­te­ment avec la mère de Nadhir Kta­ri au su­jet de son dé­pla­ce­ment en Li­bye. La mère de Niadhir Kta­ri, So­nia Re­jab a dé­plo­ré, le 29 août der­nier, l’in­dif­fé­rence des au­to­ri­tés tu­ni­siennes face à son dé­pla­ce­ment en Li­bye.

Se­lon elle, cette in­dif­fé­rence vient af­fir­mer que l’af­faire So­fiène Chou­ra­bi et Nadhir Kta­ri ne fi­gure pas dans les prio­ri­tés des au­to­ri­tés tu­ni­siennes et ex­pli­quer l’at­ti­tude des gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs en­vers ce dos­sier. Les deux jour­na­listes So­fiène Chouar­bi et Nadhir Kta­ri ont été en­le­vés en Li­bye, de­puis le 8 sep­tembre 2014, alors que le fonc­tio nnaire de l’am­bas­sade de Tu­ni­sie à Tri­po­li Oua­lid Ksik­si a été kid­nap­pé de­puis oc­tobre 2014. Quant à Nou­rane Houas, fonc­tion­naire fran­co-tu­ni­sienne du CICR au Yé­men, elle a été en­le­vée le 1er dé­cembre 2015 par un groupe ar­mé, alors qu’elle se ren­dait au tra­vail dans la ca­pi­tale yé­mé­nite Sa­naa.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.