Elle fait 600 km et aban­donne son fils sur l’au­to­route

Le Temps (Tunisia) - - Faits de Société -

Coup de fo­lie et dis­pa­ri­tion “in­quié­tante”, jeu­di, à Bous­sy-saint-an­toine, dans l’es­sonne. Éton­né de ne pas voir re­ve­nir sa femme et son fils au do­mi­cile fa­mi­lial, n’ar­ri­vant pas non plus à les contac­ter, un père de fa­mille a alors si­gna­lé leur dis­pa­ri­tion à la po­lice. Re­trou­vés grâce à la lo­ca­li­sa­tion

du té­lé­phone Les forces de l’ordre ont vite ju­gé cette ab­sence “in­quié­tante”. Ils avaient vu juste: sur un coup de fo­lie, la mère de fa­mille avait tra­ver­sé la France en voi­ture avec son fils avant de l’aban­don­ner sur l’au­to­route. Les po­li­ciers ont réus­si à la lo­ca­li­ser grâce à son té­lé­phone por­table. Elle se trou­vait dans les Landes chez son frère, soit à 600 ki­lo­mètres du do­mi­cile fa­mi­lial de Bous­sy-saint-an­toine.

Ren­sei­gnés par les po­li­ciers pa­ri­siens, des gen­darmes se sont ren­dus dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di chez le frère de la fuyarde. Si la mère de fa­mille était bien là, pas de trace de l’en­fant.

L’en­fant sain et sauf Mal­gré les pro­pos “in­co­hé­rents” de la mère, les en­quê­teurs ont fi­ni par dé­cou­vrir qu’elle s’est ar­rê­tée sur l’au­to­route pour aban­don­ner son fils sur le bas cô­té, dans le sec­teur de Bor­deaux. Il a été re­trou­vé “pros­tré der­rière un rail de sé­cu­ri­té”, mais sain et sauf, dans la ma­ti­née de ven­dre­di. Les au­to­ri­tés ignorent en­core ce qui a pu cau­ser la mort de ce bé­bé de 7 mois, une pe­tite fille, lors de son pre­mier jour à la mi­cro crèche, jeu­di. L’alerte a été don­née le ma­tin, mais à leur ar­ri­vée les pom­piers n’ont pas pu ré­ani­mer la pe­tite.

Une au­top­sie ju­di­ciaire a été or­don­née. “On s’orien­te­rait vers un pro­blème d’ordre mé­di­cal. À prio­ri, il n’y au­rait pas eu d’in­ter­ven­tion d’un tiers (dans le décès) », confie Jean-pierre Roy, pro­cu­reur-ad­joint du par­quet de Bé­thune. La piste de la fa­meuse mort su­bite du nour­ris­son est pri­vi­lé­giée pour le mo­ment. Une cel­lule d’aide psy­cho­lo­gique a été mise en place à la crèche, pour les pa­rents et le per­son­nel, très cho­qués.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.