Ob­jec­tif at­teint !

Le Temps (Tunisia) - - sports -

L’équipe na­tio­nale ira fi­na­le­ment à la CAN dont la phase fi­nale se dé­rou­le­ra du 21 jan­vier au 12 fé­vrier 2017 au Ga­bon. Elle ac­com­pa­gne­ra les té­nors du conti­nent. En ef­fet, se­ront aus­si pré­sents l’al­gé­rie, l’egypte, celle-ci re­trouve la CAN après avoir ra­té les trois der­nières édi­tions de l’épreuve, la Côte d’ivoire qui a éprou­vé à do­mi­cile des sueurs froides face au Sier­ra Léone avant d’ar­ra­cher sur le fil sa qua­li­fi­ca­tion. Il ya au­ra en­core le Sé­né­gal qui a sur­vo­lé son groupe, les « Lions de la Te­ren­ga » furent en ef­fet les seuls à rem­por­ter la to­ta­li­té de leurs ren­contres, six en tout, fai­sant ain­si le plein. Le Gha­na, une autre grosse cy­lin­drée d’afrique fi­dèle ha­bi­tué de l’épreuve se­ra, à son tour, pré­sent au plus grand ras­sem­ble­ment foot­bal­lis­tique du conti­nent bien sûr l’in­évi­table Gha­na, un ha­bi­tué de l’épreuve. De tout le go­tha du foot­ball afri­cain seul le Ni­gé­ria se­ra ab­sent, pour la deuxième édi­tion consé­cu­tive.

Une vic­toire plus fa­cile que pré­vu

La vic­toire de nos re­pré­sen­tants face aux « Lone Stars » fut ac­quise avec moins de dif­fi­cul­tés que pré­vu. Sans mi­ni­mi­ser du mé­rite de l’ex­cellent Ay­men Ben Amor qui fut avec l’autre étoi­lé Ham­za Lah­mar et le so­cié­taire de Sun­der­land Wah­bi Khar­zi les meilleurs tu­ni­siens sur le ter­rain et sans dis­so­cier les autres les élé­ments de l’équipe, il y a lieu de re­con­naitre que l’en­semble li­bé­rien était loin de consti­tuer une foudre de guerre. D’ailleurs, sur les quatre buts tu­ni­siens, trois ont été ins­crits à la fa­veur de bourdes du gar­dien li­bé­rien.

Quand la Tu­ni­sie joue avec le feu !

Après avoir réus­si à me­ner par deux buts à zé­ro dès la 37’ de­vant une for­ma­tion li­bé­rienne loin de faire le poids au point que l’on fut éton­né qu’ elle ait pu oc­cu­per, jus­qu’à l’avant der­nière jour­née, la pre­mière place, l’équipe na­tio­nale au lieu de main­te­nir la pres­sion sur son ad­ver­saire cé­da contre toute at­tente à la fa­ci­li­té. Ver­sant dans le jeu fan­tai­siste ils per­mirent aux vi­si­teurs de re­prendre confiance en leurs moyens pour ve­nir me­na­cer sé­rieu­se­ment le gar­dien Meth­lou­thi et de re­ve­nir dans le match en ré­dui­sant la marque par Marck Paye (71’). Un but qui est ve­nu se­mer le doute dans le camp tu­ni­sien. La qua­li­fi­ca­tion ne te­nait plus en ef­fet qu’à un mince fil. Heu­reu­se­ment que deux mi­nutes plus tard, Sa­ber Khelifa, fraî­che­ment dé­bar­qué, dé­li­vra ses ca­ma­rades en re­pre­nant vic­to­rieu­se­ment une balle re­pous­sée par le por­tier li­bé­rien sur un tir en force de Khar­zi.

Un titre en dix sept par­ti­ci­pa­tions, un bi­lan bien maigre

En par­ven­nat à ob­te­nir sa qua­li­fi­ca­tion pour la CAN 2017, la Tu­ni­sie se­ra pré­sente pour la 18ème fois en phase fi­nale. Un long bail donc avec la plus pres­ti­gieuse des joutes afri­caines au ni­veau des na­tions mais mal­heu­reu­se­ment le onze na­tio­nal n’a réus­si à rem­por­ter qu’à une seule re­prise le sacre afri­cain, lors de l’édi­tion que nous avons or­ga­ni­sée en 2005. Aus­si tous les fé­rus de la balle ronde tu­ni­siens es­pèrent une par­ti­ci­pa­tion ho­no­rable de leur équipe re­pré­sen­ta­tive. Sur­tout que la qua­li­té des joueurs qui la com­posent lui au­to­rise d’al­ler loin au Ga­bon. Mais les ob­jec­tifs ne se réa­lisent pas à coup d’es­pé­rances mais à force de tra­vail et d’ab­né­ga­tion. Cinq mois nous sé­parent en­core de l’échéance ga­bo­naise. C’est une pé­riode suf­fi­sante pour se pré­sen­ter fin prêt le jour « j » pour peu que l’on s’y pré­pare avec tout le soin et le sé­rieux re­quis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.