Re­tour pro­gres­sif au calme

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Mal­gré la pour­suite du sit-in, le calme est re­ve­nu hier, dans la ville de Ben Guer­dane et les com­merces et ad­mi­nis­tra­tions ont rou­vert leur portes et ce, après la réunion du gou­ver­neur de Mé­de­nine avec plu­sieurs com­po­santes de la so­cié­té ci­vile. Se­lon le dé­lé­gué de Ben Guer­dane, Omar Kouz, toutes les par­ties ont conve­nu de ré­cla­mer l’ou­ver­ture d’une en­quête sur l’in­ci­dent, se­lon le­quel un ha­bi­tant ori­gi­naire de ben Guer­dane au­rait été tué par balles dans la zone tam­pon (fron­tière) et de de­man­der l’ar­rêt des tirs de balles sur les in­di­vi­dus. «Des so­lu­tions consen­suelles se­ront trou­vées en vue d’as­su­rer la cir­cu­la­tion des mar­chan­dises à par­tir de Li­bye vers Ras Je­dir», a-t-il pré­ci­sé, ajou­tant que des né­go­cia­tions se­ront en­ta­mées avec la par­tie li­byenne afin de mettre en vi­gueur les dé­ci­sions pré­cé­dentes entre les res­pon­sables Tu­ni­siens et Li­byens. Des ma­ni­fes­tants ont in­cen­dié les lo­caux de la so­cié­té char­gée des tra­vaux de l’au­to­route Mé­de­nine-ras jé­dir et d’im­por­tants dé­gâts ont été en­re­gis­trés cau­sant l’ar­rêt des ses ac­ti­vi­tés, a in­di­qué un res­pon­sable dans la so­cié­té. Ce mou­ve­ment de pro­tes­ta­tion a été ob­ser­vé à l’is­su d’une marche pa­ci­fique à la­quelle avaient par­ti­ci­pé des com­po­santes de la so­cié­té ci­vile et les fa­milles des vic­times de tirs par balles, en guise de pro­tes­ta­tion contre «l’usage ex­ces­sif de la force par les agents de sé­cu­ri­té contre ceux qui exercent le com­merce in­for­mel».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.