Des in­di­ca­teurs au rouge à fin août 2016

Le Temps (Tunisia) - - Economie & Finances - Khou­loud AMRAOUI

Tant d’ef­forts dé­ployés pour sau­ver la sai­son es­ti­vale n’ont guère suf­fi au le sec­teur tou­ris­tique pour sur­mon­ter la crise dont la­quelle il pa­tauge. Pour la deuxième an­née consé­cu­tive les chiffres sont alar­mants et le sec­teur n’ar­rive pas à re­trou­ver sa vi­tesse de croisière. In­sta­bi­li­té po­li­tique et me­nace ter­ro­riste : deux fac­teurs nui­sibles ex­pli­quant l’iner­tie dont se plaint le sec­teur.

D’ailleurs et se­lon les der­niers sta­tis­tiques de l’of­fice Na­tio­nale du Tou­risme Tu­ni­sien (ONTT) ar­rê­tés du 1er jan­vier au 20 août, le nombre de tou­ristes ayant vi­si­té la Tu­ni­sie sont en chute libre.

Une baisse de 15% des re­cettes tou­ris­tiques

à fin août 2016 Tou­jours se­lon le bi­lan de L’ONTT, les réa­li­sa­tions du sec­teur tou­ris­tique res­tent en berne, tout en af­fi­chant la baisse des re­cettes tou­ris­tiques pas­sant de 1 653 mil­lions de di­nars en 2015 à 1 405,5 mil­lion de di­nars en 2016, soit un re­pli de 15%. Les nui­tées glo­bales en­re­gistrent éga­le­ment une baisse en pas­sant de 11. 829 nuits en 2015 à 11 .040 nuits en 2016.

Les mar­chés russe et ukrai­nien sauvent la sai­son 3.502.580 ar­ri­vées aux fron­tières ont été en­re­gis­trées à fin août 2016 contre 3.628.069 en 2015, soit un écart de -3.5%. En 2010, on a en­re­gis­tré 5.178.212 ar­ri­vées, soit une baisse de -32,4 par rap­port à l’an­née ac­tuelle.

La ven­ti­la­tion des ar­ri­vées par pays émet­teur fait état d’une chute re­mar­quable du mar­ché eu­ro­péen dont no­tam­ment les mar­chés tra­di­tion­nels : la France, l’al­le­magne et la Grande Bre­tagne. Il faut re­con­naitre que les at­ten­tats san­glants de 2015 ont tout cham­bar­dé. Les Tours opé­ra­teurs ont d’ores et dé­jà an­non­cé la cou­leur et le faible boo­king sur la Tu­ni­sie a été pré­vu. 904.484 tou­ristes eu­ro­péens ont vi­si­té la Tu­ni­sie à fin août 2016 contre 1. 023. 533 eu­ro­péens en 2015, soit une chute de -11,6 %. Le mar­ché an­glais a en­re­gis­tré une chute de 92,7%. De même, une baisse res­pec­tive de 24,1% et de 53,9% a été en­re­gis­trée par les mar­chés fran­çais et al­le­mand. Se­lon la même source, seuls les mar­chés russe et ukrai­nien qui ont boos­té cette an­née mar­ché tu­ni­sien. En fait, le mar­ché russe a en­re­gis­tré un saut re­mar­quable : 404 .134 tou­ristes russes ont vi­si­té la Tu­ni­sie cette an­née, réa­li­sant un écart im­por­tant de + 797,6 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. De même, une cer­taine amé­lio­ra­tion au ni­veau du mar­ché ukrai­nien a été si­gna­lée. 7 369 tou­ristes ukrai­niens ont vi­si­té la Tu­ni­sie au cours des huit pre­miers mois de l’an­née 2016 contre 3 918 en­trées en 2015.

Les Al­gé­riens sont au ren­dez-vous Dans le même contexte, le bi­lan a en­re­gis­tré la ré­gres­sion des en­trées de tou­ristes magh­ré­bins, un écart de - 0,7 % par rap­port à l’an­née der­nière. Seul le mar­ché al­gé­rien a connu une hausse, soit une hausse de 15.5 % entre 2015 et 2016. Ajou­tons que tous les autres mar­chés entre autres : la Li­bye, le Ma­roc et Mau­ri­ta­nie sont au rouge. Dans le même sillage, le mar­ché du Moyen-orient a connu une ré­gres­sion de -36,3%. D’autre part, le nombre d'ar­ri­vées des Tu­ni­siens ré­si­dents à l’étran­ger a pour sa part aug­men­té de 2,9% pas­sant de 2.807.758 per­sonnes en 2015 à 2.658.448 cette an­née. En dé­pit de tous les ef­forts four­nis pour re­lan­cer l’activité tou­ris­tique, les chiffres de­meurent alar­mants pour cette sai­son es­ti­vale. Dans ce sens, il est es­sen­tiel de tra­vailler sur une stra­té­gie adé­quate et bien dé­ter­mi­née per­met­tant de se dé­ga­ger du gouffre.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.