“Su­per­man” ar­rê­té le jour de son ma­riage

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

L’in­cul­pé dans le cas d’es­pèce est ex­cep­tion­nel, étant don­né les nom­breux faits dont il est ac­cu­sé, va­riant entre tra­fic de stu­pé­fiant et ho­mi­cide vo­lon­taire. Il est connu , en ef­fet, dans la ré­gion du Cap-bon et plus pré­ci­sé­ment à Be­ni khiar par le so­bri­quet de « su­per­man tu­ni­sien Grace à la di­li­gence des agents re­le­vant de la po­lice ju­di­ciaire exer­çant dans le dis­trict de Na­beul il a été ar­rê­té der­niè­re­ment, alors qu’il cé­lé­brait les for­ma­li­tés du ma­riage. A-t-il in­for­mé son épouse de sa si­tua­tion, ou lui avait-il ca­ché qu’il était un phé­no­mène qui a eu maille à par­tir avec la po­lice ? C’est une autre paire de manches. En tout état de cause, ce fut suite à des in­for­ma­tions qui le lo­ca­li­saient à un Ham­mam à Bni Khiar, que les agents ont pu le sur­prendre pour l’ar­rê­ter au mo­ment où il s’y at­ten­dait le moins. La sé­cu­ri­té au­tour de la pé­ri­phé­rie du dis­trict de Na­beul a été ren­for­cée et ce suite à des in­for­ma­tions se­lon les­quelles la fa­mille du ma­ri ain­si que celle de la ma­riée ont l’in­ten­tion de com­mettre des troubles. Le pro­cu­reur a or­don­né sa dé­ten­tion, en at­ten­dant qu’il soit en­ten­du en fonc­tion des avis de re­cherche dont il fait l’ob­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.