Les évé­ne­ments po­li­tiques ont bri­dé les as­so­cia­tions

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Si le dé­cret-loi n°88 de 2011, por­tant or­ga­ni­sa­tion des as­so­cia­tions, a réus­si à im­mu­ni­ser les as­so­cia­tions contre toutes les formes de res­tric­tions, il n'en de­meure pas moins que sa mise en oeuvre s'est heur­tée à des évé­ne­ments po­li­tiques dont les at­ten­tats ter­ro­ristes qui ont bri­dé leurs ac­ti­vi­tés. C'est ce que vient de ré­vé­ler une étude sur la si­tua­tion de la so­cié­té ci­vile en Tu­ni­sie me­née par le centre de la tran­si­tion dé­mo­cra­tique Al-ka­wa­ki­bi en col­la­bo­ra­tion avec d'autres or­ga­ni­sa­tions et pré­sen­tée hier à tu­nis.

Si le dé­cret-loi n°88 de 2011, por­tant or­ga­ni­sa­tion des as­so­cia­tions, a réus­si à im­mu­ni­ser les as­so­cia­tions contre toutes les formes de res­tric­tions, il n’en de­meure pas moins que sa mise en oeuvre s’est heur­tée à des évé­ne­ments po­li­tiques dont les at­ten­tats ter­ro­ristes qui ont bri­dé leurs ac­ti­vi­tés.

C’est ce que vient de ré­vé­ler une étude sur la si­tua­tion de la so­cié­té ci­vile en Tu­ni­sie me­née par le centre de la tran­si­tion dé­mo­cra­tique Al-ka­wa­ki­bi en col­la­bo­ra­tion avec d’autres or­ga­ni­sa­tions et pré­sen­tée hier à tu­nis. Me­née par Anouar Mans­sa­ri, juge au tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif et Fay­cal Bo­guer­ra en col­la­bo­ra­tion avec Ja­mia­ty, cette étude s’ins­crit dans le cadre d’un pro­jet lan­cé par Al Ka­wa­ki­bi et ses par­te­naires dans le cadre d’une ini­tia­tive in­ter­na­tio­nale en­glo­bant 20 pays et vi­sant à dres­ser un état des lieux de la si­tua­tion de la so­cié­té ci­vile dans ces pays, a in­di­qué, le di­rec­teur du centre, Amine Gha­li.

Se­lon Mans­sa­ri, cette étude qui se veut un diag­nos­tic de l’en­vi­ron­ne­ment lé­gis­la­tif de la so­cié­té ci­vile en Tu­ni­sie, s’est ba­sée sur un échan­tillon de 100 per­sonnes re­pré­sen­tant des as­so­cia­tions plu­ri­dis­ci­pli­naires is­sues de plu­sieurs ré­gions. L’étude a éga­le­ment mis en lu­mière l’in­gé­rence de la di­rec­tion gé­né­rale des as­so­cia­tions et des par­tis dans leurs ob­jec­tifs ...

Pour ce qui est de la ges­tion des as­so­cia­tions, l’étude a ré­vé­lé que l’etat n’a pas pris les me­sures né­ces­saires pour créer une base de don­nées re­grou­pant les or­ga­ni­sa­tions ac­tives dans le pays. Ain­si, sur un en­semble de 17 mille as­so­cia­tions en Tu­ni­sie, 500 seule­ment ont in­for­mé la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment de leur si­tua­tion ma­té­rielle.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.