Les prix des mou­tons du sa­cri­fice; abor­dables

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Le mi­nistre de l’in­dus­trie et du com­merce, Ziad Ladha­ri a in­di­qué hier, lors d’une vi­site à la so­cié­té “El­lou­houm” à El Ouar­dia, que “les prix des mou­tons du sa­cri­fice sont en gé­né­ral, abor­dables, cette an­née”, sur­tout que “les points de vente d’el­lou­houm per­mettent au consom­ma­teur de né­go­cier di­rec­te­ment le prix avec l’éle­veur, ce qui li­mite l’in­ter­fé­rence des in­ter­mé­diaires”.

Ladha­ri a fait sa­voir, par ailleurs, que les dif­fi­cul­tés dont souffre El­lou­houm, sont le ré­sul­tat de l’ac­cu­mu­la­tion de plu­sieurs pro­blèmes, évo­quant la pos­si­bi­li­té de mettre en place un pro­gramme de re­struc­tu­ra­tion de la so­cié­té, pour la trans­for­mer en un mar­ché de gros des viandes, ce qui per­met­tra de ren­for­cer son rôle ré­gu­la­teur du mar­ché.

El­lou­houm avait lan­cé les opé­ra­tions de vente de mou­tons du sa­cri­fice à son siège à El Ouar­dia, à par­tir du dimanche 28 août 2016, moyen­nant un prix de 10,5 di­nars/kg pour les mou­tons, dont le poids va­rie entre 40 et 50 kg. Quelque mille têtes de mou­tons ont été ven­dues jus­qu’à ce jour, sur 2500 qui de­vraient l’être d’ici l’aïd (12 sep­tembre cou­rant).

Le di­rec­teur gé­né­ral de la So­cié­té El­lou­houm, Elyes Ben Ameur, a fait sa­voir que les mou­tons dis­po­nibles dans les dif­fé­rents points de vente de la so­cié­té, sont sou­mis à un contrôle de san­té ri­gou­reux. Il a ajou­té, qu’une com­mis­sion, com­po­sée d’un vé­té­ri­naire et d’un spé­cia­liste de la qua­li­té, veille, quo­ti­dien­ne­ment, au contrôle de la qua­li­té des viandes. Et de pré­ci­ser que “le nombre de mou­tons at­teints par la ma­la­die reste li­mi­té”. D’après lui, 5 mou­tons uni­que­ment ont été re­tour­nés après achat par les ci­toyens aux points de vente de la so­cié­té, as­su­rant que leur pa­tho­lo­gie n’est pas due à “la peste des pe­tits ru­mi­nants”.

Au point de vente de la so­cié­té à “El Ouar­dia”, un ache­teur Sa­mi Dhib a es­ti­mé, dans une dé­cla­ra­tion à l’agence TAP, que les prix sont éle­vés par rap­port au ni­veau de vie en Tu­ni­sie.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.