Des pro­tes­ta­taires bloquent la route na­tio­nale N°17

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Des pro­tes­ta­taires ont blo­qué, hier, la route na­tio­nale nu­mé­ro 17 re­liant Jen­dou­ba à Ta­bar­ka afin de re­ven­di­quer le droit de la dé­lé­ga­tion de Fer­na­na au dé­ve­lop­pe­ment et l’em­ploi et d’ex­pri­mer leur so­li­da­ri­té avec le jeune Wis­sem Nas­ri (39 ans), pro­prié­taire d’un ca­fé qui s’est im­mo­lé par le feu de­vant le siège de la mu­ni­ci­pa­li­té de Fer­na­na, a in­di­qué un membre de sa fa­mille. «Ce jeune homme a su­bi des pres­sions et n’a pas pu ver­ser des amendes et autres taxes à la dé­lé­ga­tion spé­ciale de la mu­ni­ci­pa­li­té de Fer­na­na», a-t-il ajou­té. Les pro­tes­ta­tions avaient dé­mar­ré, avant-hier et des en­tre­prises pu­bliques et pri­vés ont fer­mé leurs portes pour la deuxième jour­née consé­cu­tive, ont af­fir­mé cer­tains ha­bi­tants de la ré­gion. De son cô­té, Ta­rak Ga­noun, gendre de wis­sem Nas­ri, a pré­ci­sé que ce der­nier a été ad­mis à l’hô­pi­tal des grands bru­lés de Ben Arous, si­gna­lant que son état n’est pas sta­tion­naire et souffre de bru­lures de 3ème de­grés.» « Wis­sem Nas­ri a été vic­time de pres­sions de la part de la mu­ni­ci­pa­li­té de Fer­na­na qui lui avait in­ter­dit d’ex­ploi­ter le trot­toir comme ter­rasse de ca­fé « a-t-il dé­cla­ré.

Par ailleurs, le pré­sident de la dé­lé­ga­tion spé­ciale de la mu­ni­ci­pa­li­té de Fer­na­na, Hous­sine Ja­zi­ri, a in­di­qué que la mu­ni­ci­pa­li­té n’a pas exer­cé de pres­sions sur le pro­prié­taire du ca­fé, ajou­tant que son rôle est d’ap­pli­quer la loi dans la zone mu­ni­ci­pale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.