Mos­soul se­ra re­prise d’ici la fin de l’an­née

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le pré­sident de la ré­gion au­to­nome du Kur­dis­tan ira­kien se dit op­ti­miste, dans une in­ter­view pu­bliée hier, quant à une re­prise de Mos­soul à l’etat is­la­mique d’ici la fin de l’an­née, si un ac­cord po­li­tique entre les Kurdes et Bag­dad est trou­vé.

Les troupes ira­kiennes et les forces kurdes, ap­puyées par les raids aé­riens de la coa­li­tion sous com­man­de­ment amé­ri­cain, pro­gressent de­puis plu­sieurs se­maines en di­rec­tion de la ville si­tuée à en­vi­ron 400 km au nord de Bag­dad, la ca­pi­tale. Le gé­né­ral amé­ri­cain Joe Vo­tel a es­ti­mé fin août que la ville contrô­lée par L’EI de­puis 2014 pour­rait être re­prise d’ici la fin de l’an­née, confor­mé­ment à l’ob­jec­tif que s’est fixé le Pre­mier mi­nistre ira­kien Haider al Aba­di.

A la ques­tion de sa­voir s’il ju­geait réa­li­sable l’ob­jec­tif de li­bé­rer la ville avant la fin de l’an­née, Mas­soud Bar­za­ni a ré­pon­du : “S’il y a un ac­cord po­li­tique avant, oui. Nous sommes op­ti­mistes et nous al­lons faire en sorte que ce soit le cas.”

“Il y a, dans ces né­go­cia­tions, deux as­pects : mi­li­taire et po­li­tique”, ajoute le di­ri­geant kurde qui était à Pa­ris cette se­maine où il s’est en­tre­te­nu no­tam­ment avec le chef de l’etat Fran­çois Hol­lande, le mi­nistre de la Dé­fense Jean-yves Le Drian et le chef de la di­plo­ma­tie Jean-marc Ay­rault. “Un ac­cord a été trou­vé sur l’as­pect mi­li­taire, mais il n’y a pas en­core d’ac­cord po­li­tique. Sans ac­cord po­li­tique, il n’y a pas de ba­taille de Mos­soul.”

Par­mi les ques­tions qui doivent être abor­dées, fi­gurent l’ad­mi­nis­tra­tion de Mos­soul et de sa pro­vince, la re­pré­sen­ta­tion de toutes les mi­no­ri­tés eth­niques et re­li­gieuses et la pos­si­bi­li­té que ces mi­no­ri­tés puissent pro­té­ger leur zone. “Nous dis­cu­tons aus­si du rôle qu’au­ront les Pesh­mer­gas (com­bat­tants kurdes-ndlr) et les forces de sé­cu­ri­té ira­kiennes après Daech (acro­nyme arabe de L’EI-NDLR)”, in­dique le lea­der kurde. Quant aux “zones contes­tées” entre les Kurdes et Bag­dad, dans le Nord, il fau­dra “or­ga­ni­ser un ré­fé­ren­dum pour que les po­pu­la­tions se pro­noncent sur leur rat­ta­che­ment au gou­ver­ne­ment ré­gio­nal du Kur­dis­tan ira­kien (GRK)”, sou­ligne-t-il. “C’est à elles de dé­ci­der.” La date de lan­ce­ment de l’opé­ra­tion de re­con­quête de Mos­soul n’a pas en­core été fixée mais se­lon cer­tains res­pon­sables mi­li­taires ira­kiens elle pour­rait in­ter­ve­nir dès la fin du mois d’oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.