«Face à L’ESZ, un très bon test avant Ma­zembe»

Am­mar Jmel opé­ré

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Sa­dok SLI­MANE

Le moins que l’on puisse dire après le match ESS-ESZ de sa­me­di der­nier, c’est que l’etoile n’a pas vo­lé sa vic­toire lors de cette jour­née inau­gu­rale. En ef­fet, trois buts en l’es­pace de l’es­pace de vingt mi­nutes de jeu, avec un col­lec­tif au point et des au­to­ma­tismes bien hui­lées, et sur­tout l’émer­gence de quelques in­di­vi­dua­li­tés qui ras­surent à la fois le staff tech­nique et le pu­blic étoi­lé. Bref, la ma­chine sa­hé­lienne a re­trou­vée sa vi­tesse de croi­sière avec à la clé une par­faite in­té­gra­tion de quelques élé­ments nou­veaux Zou­hair Dhaoua­di, Va­kon Bayo, We­j­di Ke­chri­da et sur­tout le re­gain de forme d’un Msek­ni, im­pé­rial , du duo Lah­mar-ben Amor qui a fait ou­blier un cer­tain Franck Kom. C’est que l’os­mose bien ini­tiée par Faou­zi Ben­zar­ti semble prendre corps dans une équipe qui re­trouve son équi­libre d’il y a un mois en ar­rière. Et comme tout ce­la tombe la veille d’une de­mi­fi­nale im­por­tante pour le club sa­hé­lien après avoir ra­té le dou­blé, on com­prend mieux le sens de la dé­cla­ra­tion de Mo­nats­sar Lou­hi­chi quand il parle de « très bon test avant ESS-TP Ma­zembe ». Ce que l’on peut ti­rer comme en­sei­gne­ment de cette vic­toire des co­équi­piers de Bel­bou­li, c’est as­su­ré­ment, la ra­pi­di­té en phase de tran­si­tion im­po­sée par les étoi­lés à leur ad­ver­saire. La preuve ? Les trois buts ont été ins­crits sur des phases de tran­si­tion ra­pides qui dé­notent à la fois, de la mai­trise tech­nique de l’en­tre­jeu de l’équipe (Lah­mar, Ben Amor, Msek­ni et Bri­gui) et sur­tout du mé­tier de ces mêmes ac­teurs . Par ailleurs, une bonne sur­prise

ne vient ja­mais seule, car pour cer­tains, no­tam­ment Dhaouai Bayo et le jeune Ke­chri­da, le pu­blic sa­hé­lien fut sur­pris de l’ex­cel­lente pres­ta­tion de ces trois joueurs à peine ils ont été ti­tu­la­ri­sés. Entre la mai­trise tech­nique de l’ivoi­rien Bayo , l’ex­pé­rience d’un Dhaoa­di des grands jours, et l’étoile mon­tante

Ke­chri­da, le staff tech­nique de L’ESS semble avoir trou­vé la bonne for­mule pour re­mettre d’aplomb son équipe la veille d’un im­por­tant ren­dez-vous afri­cain. La mayon­naise a bien pris. Un bon point pour le duo Ben­zar­ti-lou­hi­chi.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.