Un homme de lettres d’une di­men­sion ex­cep­tion­nelle

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Ah­med NEMLAGHI

Mon­gi Chem­li, ac­com­pa­gné hier à sa der­nière de­meure

Hier, la fa­mille, les col­lègues, les élèves du pro­fes­seur, écri­vain et homme de lettres Mon­gi Chem­li, ain­si que tous ceux qui l'ont connu, de vive voix ou à tra­vers ses oeuvres lit­té­raires, lui ont fait un der­nier adieu, au cours de la cé­ré­mo­nie de son in­hu­ma­tion au ci­me­tière du Jel­laz.

Il était hau­te­ment culti­vé et il a été par­mi les pre­miers en­sei­gnants de lit­té­ra­ture arabe et com­pa­rée, à l'uni­ver­si­té du 9 avril.

Mon­gi Chem­li, ac­com­pa­gné hier à sa der­nière de­meure

Hier, la fa­mille, les col­lègues, les élèves du pro­fes­seur, écri­vain et homme de lettres Mon­gi Chem­li, ain­si que tous ceux qui l'ont connu, de vive voix ou à tra­vers ses oeuvres lit­té­raires, lui ont fait un der­nier adieu, au cours de la cé­ré­mo­nie de son in­hu­ma­tion au ci­me­tière du Jel­laz.

Il était hau­te­ment culti­vé et il a été par­mi les pre­miers en­sei­gnants de lit­té­ra­ture arabe et com­pa­rée, à l'uni­ver­si­té du 9 avril. Les en­sei­gnants de sa trempe ne courent plus les rues de nos jours car il re­pré­sente la pé­riode de l'âge d'or de la lit­té­ra­ture arabe en Tu­ni­sie et dans tout le monde arabe. Il a été le re­pré­sen­tant de la Tu­ni­sie à L’UNESCO à Pa­ris. Il a éga­le­ment ani­mé pen­dant long­temps des émis­sions cultu­relles à la ra­dio na­tio­nale et no­tam­ment celle où, en com­pa­gnie de la poé­tesse Zou­bei­da Bchir, il pro­di­guait de pré­cieux con­seil à ceux qui lui en­voyaient des es­sais de poèmes ou de nou­velles en langue arabe.

Il était en ef­fet fé­ru de poé­sie et de lit­té­ra­ture arabe et il in­cul­quait aux fi­dèles au­di­teurs de cette

émis­sion, les fi­celles per­met­tant d'en­ri­chir leurs connais­sances de la poé­sie et de la lit­té­ra­ture arabe, et il leur pro­di­guait des conseils pour pui­ser ef­fi­ca­ce­ment dans les meilleurs re­cueils de la lit­té­ra­ture et de la poé­sie arabe, de Om­rou'oul Qays, Al Khan­sa à Mou­ta­nab­bi, Abou Nou­was, Aboul Ka­cem Chab­bi, Ni­zar Qab­ba­ni ou Fad­wa Tou­qan.

Ses étu­diants gar­de­ront de lui, le sou­ve­nir d'un homme af­fable cour­tois, et sé­rieux qui s'est sa­cri­fié à la cause de la cul­ture et du sa­voir et a tant don­né à ses étu­diants et aux gé­né­ra­tions qui ont joint l'utile à l'agréable à tra­vers ses oeuvres et ses nom­breuses in­ter­ven­tions. Paix à son âme

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.