Le re­tour de Mar­zou­ki, une carte sup­plé­men­taire pour El­li­li

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Au terme d’un re­pos de deux jours (di­manche et lun­di) à l’oc­ca­sion de l’aïd du sa­cri­fice, l’en­semble sfaxien a re­pris le mar­di sa pré­pa­ra­tion en pré­vi­sion du match qui l’op­po­se­ra ce di­manche sur la pe­louse du stade Mhi­ri à L’ES de Zar­zis. La for­ma­tion sfaxienne qui a, lors de la jour­née inau­gu­rale, bat­tu en dé­pla­ce­ment L’EO Si­di Bou­zid pour­rait su­bir entre un et deux chan­ge­ments qui por­te­raient et sur mi­lieu du ter­rain et sur l’at­taque. Le ou les chan­ge­ments at­ten­dus pour­raient dé­cou­ler à la fois du re­tour de l’at­ta­quant Alaed­dine Mar­zou­ki qui vient de pur­ger une sus­pen­sion d’un match pour somme d’aver­tis­se­ments ac­cu­mu­lés lors de l’exer­cice écou­lé et de l’im­mi­nente qua­li­fi­ca­tion du mi­lieu of­fen­sif, Mo­ha­med Ndoye.

So­ka­ri, la grande énigme

L’en­tre­jeu sfaxien qui a été ali­gné face aux Olym­piques de Si­di Bou­zid était am­pu­té de King­sley So­ka­ri. Ce der­nier était pour­tant com­pé­ti­tif pour avoir pris part a avec le reste de ses co­équi­piers à la to­ta­li­té de la pré­pa­ra­tion d’in­ter­sai­son. N’étant pas sous le coup d’une sus­pen­sion, Il était par consé­quent qua­li­fié pour ren­for­cer, les rangs de son équipe lors de la pre­mière jour­née. Or, son en­traî­neur a choi­si de le lais­ser sur le banc du­rant toute la ren­contre et ce en dé­pit du for­fait de Was­sim Kam­moun pour cause de bles­sure. Le fait que Chi­heb El­li­li n’a pas fait ap­pel au Ni­gé­rian donne à ré­flé­chir vu l’im­por­tance de ce der­nier dans le dis­po­si­tif tac­tique de l’équipe. Se­lon une source digne de foi, So­ka­ri qui n’est plus mo­ti­vé et guère concen­tré sur son su­jet de­puis le trans­fert de son com­pa­triote, Ju­nior Ajayi, à Al Ah­ly du Caire. Il au­rait même ex­pri­mé le dé­sir de chan­ger d’air et l’on af­firme qu’il au­rait été for­te­ment contra­rié après que ses em­ployeurs aient re­pous­sé une offre éma­nant d’un club du Golfe qui a cher­ché à l’en­ga­ger lors du l’ac­tuel mer­ca­to. Pour toutes ces consi­dé­ra­tions, l’éven­tua­li­té de sa ti­tu­la­ri­sa­tion, même si elle n’est pas to­ta­le­ment ex­clue pa­raît mince.

Avec quelle paire d’at­taque ?

Avec le re­tour de Mar­zou­ki et les deux nou­velles re­crues à sa­voir l’ex so­cié­taire de Kor­ba, Hous­sam Ben Ali et l’ex kai­roua­nais, Ali Kor­bi, l’en­traî­neur dis­po­se­rait ain­si de trois at­ta­quants de mé­tier par­mi les­quels il de­vrait choi­sir la paire d’at­taque. La ques­tion qui se pose est de sa­voir si le duo d’at­taque ali­gné à Si­di Bou­zid, com­po­sé de Kor­bi et de Ben Ali se­ra ou non re­con­duit contre les « Sang et Or » du sud. L’un deux pour­rait en ef­fet faire les frais du re­tour de Mar­zou­ki.

Alaed­dine Mar­zou­ki

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.