Un se­cond man­dat pour Jim Yong Kim à la tête de la BM

Le Temps (Tunisia) - - Economie & Finances -

Le pré­sident de la Banque mon­diale, l'amé­ri­cain Jim Yong Kim, est le seul can­di­dat à sa suc­ces­sion, a an­non­cé mer­cre­di l'ins­ti­tu­tion de dé­ve­lop­pe­ment après la clô­ture des can­di­da­tures, l'as­su­rant qua­si­ment de pour­suivre un se­cond man­dat.

Le pro­ces­sus de sé­lec­tion, qui com­pren­dra un en­tre­tien avec le can­di­dat, de­vrait être bou­clé d'ici l'as­sem­blée an­nuelle de la Banque mon­diale, or­ga­ni­sée du 7 au 9 oc­tobre, in­dique l'or­ga­nisme dans un com­mu­ni­qué.

A la tête de l'ins­ti­tu­tion de­puis juillet 2012, Jim Yong Kim, 56 ans, a cen­tré les pro­grammes de la Banque mon­diale sur la lutte contre la pau­vre­té ex­trême. Les Etats-unis, la France, l'al­le­magne et la Chine, no­tam­ment, sou­tiennent un se­cond man­dat de ce mé­de­cin de for­ma­tion, né à Séoul, dont le pre­mier man­dat s'achève le 30 juin 2017.

Mais des ré­formes l'ont aus­si ren­du im­po­pu­laire au­près du per­son­nel de la Banque. Dans une lettre dé­but août, l'as­so­cia­tion du per­son­nel avait dé­non­cé une «crise» de la di­rec­tion et ré­cla­mé un pro­ces­sus «ou­vert, trans­pa­rent et ba­sé sur le mé­rite» pour le choix du nou­veau di­ri­geant. «Un seul can­di­dat, le pré­sident ac­tuel du groupe Banque mon­diale Jim Yong Kim, a été no­mi­né», a fi­na­le­ment an­non­cé mer­cre­di l'ins­ti­tu­tion. (www24­heures.ch)

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.