La Fon­da­tion Es­prit lance une so­lu­tion de fi­nan­ce­ment des études via Amen Bank

Le Temps (Tunisia) - - Economie & Finances -

Fi­dèle à son en­ga­ge­ment pour la trans­mis­sion des sa­voirs, de l’éga­li­té des chances et de la mo­bi­li­té so­ciale, la Fon­da­tion Es­prit lance une nou­velle so­lu­tion de fi­nan­ce­ment des études au­près de l’ecole Su­pé­rieure Pri­vée d’in­gé­nie­rie et de tech­no­lo­gies «ES­PRIT» et ce à tra­vers un ac­cord avec Amen Bank. Dans l’op­tique de fa­vo­ri­ser la dé­mo­cra­ti­sa­tion de l’ac­cès aux études su­pé­rieures pri­vées et de qua­li­té, la Fon­da­tion offre de nou­velles pers­pec­tives de for­ma­tion et d’em­bauche à des étu­diants mé­ri­tants et is­sus de mi­lieux mo­destes.

Pour la pre­mière fois en Tu­ni­sie, la Fon­da­tion Es­prit conclut un ac­cord avec Amen Bank dans le but de faire bé­né­fi­cier les étu­diants ins­crits dans les listes de la Fon­da­tion d’un prêt se­lon des condi­tions pri­vi­lé­giées.

« Cet ac­cord ren­for­ce­ra nos ef­forts vi­sant à éli­mi­ner toute bar­rière so­ciale de­vant l’éga­li­té des chances entre les étu­diants. Elle per­met­tra de di­ver­si­fier les formes de nos in­ter­ven­tions pour l’in­té­rêt des étu­diants et per­met­tra à notre Fon­da­tion d’avoir les mé­ca­nismes d’in­ter­ven­tion ef­fi­caces pour op­ti­mi­ser l’uti­li­sa­tion des res­sources et as­su­rer la du­ra­bi­li­té des aides», dé­clare mon­sieur Ta­har Ben La­kh­dar, Pré­sident de la Fon­da­tion Es­prit.

Afin de bé­né­fi­cier de ce cré­dit, l’étu­diant doit contac­ter la Fon­da­tion et dé­po­ser son dos­sier qui se­ra étu­dié par la suite par la Fon­da­tion, en étroite col­la­bo­ra­tion avec Amen Bank. Il y a lieu de rap­pe­ler que la Fon­da­tion ef­fec­tue une sé­lec­tion des bé­né­fi­ciaires de ses in­ter­ven­tions se­lon deux cri­tères ma­jeurs : • Aca­dé­mique : un score mi­ni­mal après l’ad­mis­sion à ES­PRIT est exi­gé pour bé­né­fi­cier de l’aide fi­nan­cière. Plus le score est éle­vé, plus l’aide se­ra im­por­tante.

• So­cial : Plus les re­ve­nus des pa­rents sont li­mi­tés, plus la contri­bu­tion de la Fon­da­tion se­ra im­por­tante.

• Il y a lieu d’in­di­quer qu’une bo­ni­fi­ca­tion est ac­cor­dée aux étu­diants is­sus de ré­gions dé­fa­vo­ri­sées.

• Cette so­lu­tion per­met­tra à la Fon­da­tion de conso­li­der son ca­rac­tère so­cial puisque le fu­tur in­gé­nieur se­ra re­de­vable à la Fon­da­tion dès l’in­té­gra­tion du mar­ché de tra­vail ce qui as­su­re­ra la conti­nui­té de ses in­ter­ven­tions et mar­que­ra la so­li­da­ri­té au sein de la grande fa­mille de la Fon­da­tion toutes gé­né­ra­tions confon­dues.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.