Pour chas­ser le doute !

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

In­si­dieux dé­pla­ce­ment di­manche à Bé­ja

L’es­pé­rance ST ef­fec­tue­ra, di­manche pro­chain, le court dé­pla­ce­ment de Bé­ja où elle ren­con­tre­ra l’olym­pique lo­cal dans le cadre de la 2ème jour­née du cham­pion­nat en ligue 1, groupe B. Une Es­pé­rance de Tu­nis non seule­ment condam­née à vaincre mais à convaincre après sa « pe­tite pres­ta­tion » de sa­me­di der­nier contre le Stade Ga­bé­sien.

Il est temps de diag­nos­ti­quer

et de cor­ri­ger Certes, les Sta­distes de la « Staï­da » ont sou­vent fait jeu égal avec les équipes sup­po­sées les meilleures en Ligue 1 dans la me­sure où l’équipe compte dans ses rangs quelques joueurs de qua­li­té tout en étant coa­ché par un tech­ni­cien qui a réus­si là où d’autres ont échoué à sa place. Tou­jours est-il qu’il n’est pas nor­mal qu’avec un ef­fec­tif aus­si riche en nombre et en qua­li­té, les «Sang et Or » doivent avoir re­cours à deux pe­nal­ties pour l’em­por­ter.

Il ap­par­tient, d’ores et dé­jà, à Am­mar Souayah de diag­nos­ti­quer le mal et y re­mé­dier d’au­tant plus que son équipe est at­ten­due à cha­cune de ses sor­ties. Il ne s’agit pas de ré­pondre aux voeux des sup­por­ters en ali­gnant tel ou tel joueur (al­lu­sion à Balb­wa au cours du point de presse d’après-match) pour jus­ti­fier sa non ti­tu­la­ri­sa­tion par le pas­sé. Les choix se font en fonc­tion du ren­de­ment de chaque joueur au cours des en­traî­ne­ments mais sur­tout le joueur qu’il faut au poste qu’il faut.

Vaincre et convaincre D’ac­cord, per­sonne ne vou­drait être à la place d’am­mar Souayah et de son as­sis­tant avec cette flo­pée de joueurs de va­leur égale. De quoi ali­gner deux équipes dif­fé­rentes l’une de l’autre en me­sure de jouer les pre­miers rôles en ligue 1 en at­ten­dant la com­pé­ti­tion afri­caine. L’en­traî­neur « sang et or » a bien de­man­dé dans un pas­sé ré­cent le re­cours au re­cru­te­ment d’au moins un joueur par com­par­ti­ment. Il a été bien ser­vi, il doit à pré­sent as­su­mer. Ce­ci étant, le dé­pla­ce­ment de Bé­ja se­ra une oc­ca­sion pour des joueurs «sang et or» mis de­vant l’obli­ga­tion de ras­su­rer en al­liant le ré­sul­tat et la ma­nière. Ce ne se­ra pas certes une pro­me­nade de san­té de­vant une équipe bé­jaoise qui vient de re­trou­ver la ligue 1 et qui reste sur une dé­faite concé­dée sa­me­di der­nier de­vant l’autre nou­veau pro­mu en l’oc­cur­rence L’AS. Ga­bès.

Quid de Ben Lar­bi et Mohs­ni On a conti­nué à ex­tra­po­ler sur l’éven­tuel re­cru­te­ment de Ben Lar­bi le so­cié­taire du Ga­za­lec d’ajac­cio et de Mohs­ni à quelques heures de la clô­ture du mer­ca­to es­ti­val. Al­lant même jus­qu’à dire que les deux joueurs ont trou­vé un ac­cord avec le pré­sident du club qu’ils ont ren­con­tré le sur­len­de­main de la fête de l’aïd.

Or, Fa­rouk Ka­tou, le se­cré­taire gé­né­ral du club n’est au cou­rant de rien ajou­tant La sor­tie de L’EST contre la SG n’a pas été ras­su­rante, mal­gé la vic­toire

que les re­cru­te­ments n’entrent pas dans ses pré­ro­ga­tives. Pour­tant c’est lui qui est char­gé de l’ac­cueil des joueurs à en­ga­ger à leur ar­ri­vée à l’aé­ro­port de Tu­nis Car­thage.

Riadh Ben­nour, le pré­sident de la sec­tion de foot­ball, a été, quant à lui, af­fir­ma­tif :

«A l’heure qu’il est (hier jeu­di à 11H50), au­cun nou­veau re­cru­te­ment n’est à l’ordre du jour de la di­rec­tion du club. Fi­na­le­ment, c’est l’etoile qui a sau­té sur l’oc­ca­sion pour re­cru­ter Mohs­ni. Ra­fik BEN ARFA

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.