Au moins 40 morts en deux jours de com­bats à Taëz

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Au moins 40 com­bat­tants ont été tués en deux jours au Yé­men dans des af­fron­te­ments entre re­belles et forces pro­gou­ver­ne­men­tales au­tour de la grande ville de Taëz, a in­di­qué jeu­di un of­fi­cier. Les com­bats se sont in­ten­si­fiés sur les fronts de guerre au Yé­men, après l’échec le 9 août de pour­par­lers de paix entre re­belles chiites Hou­this et le gou­ver­ne­ment du pré­sident Abd Rab­bo Man­sour Ha­di ap­puyé par une coa­li­tion mi­li­taire arabe di­ri­gée par l’ara­bie saou­dite.

Mer­cre­di, les re­belles ont lan­cé une of­fen­sive pour im­po­ser de nou­veau le siège to­tal à Taëz, la grande ville du sud-ouest du pays, le­vé par­tiel­le­ment ré­cem­ment par les forces pro-gou­ver­ne­men­tales, a in­di­qué à L’AFP un porte-pa­role des troupes pro-ha­di dans la pro­vince du même nom. L’of­fen­sive a été «mise en échec» dans la ré­gion de Wa­di Dhou­bab qui com­mande l’ac­cès au sec­teur ouest de Taëz, ac­tuel­le­ment aux mains des pro-ha­di, a-t-il af­fir­mé. Dans les com­bats, 27 re­belles et 13 com­bat­tants pro­gou­ver­ne­men­taux ont pé­ri.

Non loin de là, les re­belles et leurs alliés, les par­ti­sans de l’ex­pré­sident Ali Ab­dal­lah Sa­leh, ont ache­mi­né des ren­forts aux confins de la pro­vince voi­sine de Lahj, pour ten­ter de conqué­rir des hau­teurs sur­plom­bant le dé­troit stra­té­gique de Bab al-man­deb, se­lon des sources mi­li­taires. Mer­cre­di, les forces pro­gou­ver­ne­men­tales, sou­te­nues par l’avia­tion et l’ar­tille­rie de la coa­li­tion arabe ba­sées à Bab Al-man­deb, ont dé­joué une at­taque re­belle contre le Mont Kah­boub et les com­bats ont fait huit morts, dont cinq re­belles, se­lon les mêmes sources.

Les re­belles tentent de conqué­rir des hau­teurs, qui donnent ac­cès à Bab Al-man­deb, entre la mer Rouge et le Golfe d’aden, par le­quel tran­site une par­tie du tra­fic ma­ri­time pé­tro­lier.

Plus au nord, le chef de la po­lice mi­li­taire de Ma­rib, Ab­dal­lah Dah­wan, et deux sol­dats ont été tués dans les com­bats pour le contrôle de Sar­wah, une ré­gion stra­té­gique sur la route pour la ca­pi­tale Sa­naa, aux mains des re­belles, a in­di­qué un autre res­pon­sable mi­li­taire. De­puis l’in­ter­ven­tion en mars 2015 de la coa­li­tion arabe dans le conflit, la guerre a fait plus de 6.600 morts se­lon L’ONU.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.