At­ten­tat-sui­cide dans une mos­quée du nord-ouest

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

• 20 morts

Un ka­mi­kaze a dé­clen­ché une charge ex­plo­sive lors de la prière du hier dans une mos­quée d’une zone tri­bale du nor­douest du Pa­kis­tan, tuant au moins 20 per­sonnes, a-t-on ap­pris au­près de res­pon­sables lo­caux.

L’at­ten­tat s’est dé­rou­lé dans le vil­lage de But­maï­na [BIEN But­maï­na], dans le dis­trict tri­bal de Moh­mand, une zone fron­ta­lière de l’af­gha­nis­tan où l’ar­mée com­bat les ta­li­bans. Lorsque le ka­mi­kaze a frap­pé dans la prin­ci­pale pièce de la mos­quée en pleine prière heb­do­ma­daire, «au moins 20 per­sonnes ont été tuées et plus de 30 autres bles­sées», a in­di­qué à L’AFP un haut res­pon­sable des au­to­ri­tés tri­bales, Na­veed Ak­bar.

Un couvre-feu a été im­po­sé dans cette zone iso­lée et éloi­gnée, a-t-il ajou­té. Un autre res­pon­sable gou­ver­ne­men­tal lo­cal a confir­mé les faits. Un té­moin, Shi­reen Za­da, ren­trait d’avoir été prier dans une autre mos­quée lors­qu’il a en­ten­du une énorme ex­plo­sion.

«Je me suis pré­ci­pi­té à l’in­té­rieur de la mos­quée, il y avait du sang et des mor­ceaux de chair par­tout, des gens qui hur­laient de dou­leur», a ra­con­té M. Za­da à L’AFP.

«J’ai pris mon pick-up et trans­por­té trois bles­sés jus­qu’à l’hô­pi­tal de Khar», la ville la plus proche, chef lieu du dis­trict tri­bal voi­sin de Ba­jaur. L’at­ten­tat n’a pas été im­mé­dia­te­ment re­ven­di­qué, mais les ta­li­bans pa­kis­ta­nais prennent ré­gu­liè­re­ment pour cible des lieux peu pro­té­gés, comme les tri­bu­naux, écoles ou lieux de culte.

L’at­taque a été aus­si­tôt condam­née par le Pre­mier mi­nistre Na­waz Sha­rif, dans un com­mu­ni­qué de son bu­reau as­su­rant que «les at­ten­tats lâches des ter­ro­ristes ne bri­se­ront pas la dé­ter­mi­na­tion du gou­ver­ne­ment d’éli­mi­ner le ter­ro­risme». L’ar­mée a lan­cé mi-2014 une of­fen­sive vi­sant à éra­di­quer les bases-ar­rières de la my­riade de groupes is­la­mistes ar­més opé­rant dans les zones tri­bales, ali­men­tant une in­sur­rec­tion qui a coû­té la vie à des mil­liers de ci­vils de­puis 2004.

L’opé­ra­tion mi­li­taire a été in­ten­si­fiée après l’as­saut fin 2014 d’un com­man­do ta­li­ban sur une école gé­rée par l’ar­mée à Pe­sha­war, le pire at­ten­tat de l’his­toire du Pa­kis­tan qui avait fait au moins 150 morts.

De­puis, la sé­cu­ri­té s’est amé­lio­rée dans le pays. Les at­ten­tats, moins fré­quents, res­tent meur­triers - un at­ten­tat sui­cide vi­sant des chré­tiens a fait 75 morts le week-end de Pâques à La­hore (centre), et un autre vi­sant des avo­cats 73 morts le 8 août à Quet­ta (sud-ouest).

Ces deux at­ten­tats ont été re­ven­di­qués par une fac­tion des ta­li­bans pa­kis­ta­nais, Ja­maat-ul-ah­rar (JUA). Cette même fac­tion a re­ven­di­qué le der­nier at­ten­tat d’am­pleur en date, qui a fait 14 morts et plus de 50 bles­sés dans un tri­bu­nal de Mar­dan (nord-ouest) il y a deux se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.