«Ce n’est pas ca­tas­tro­phique», se­lon Sa­mir Taïeb

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

«Es­ti­mé à 500 mil­lions mètres cubes, le dé­fi­cit hy­drique ac­tuel en Tu­ni­sie n’est pas ca­tas­tro­phique et des so­lu­tions à moyen terme sont dis­po­nibles», a af­fir­mé hier, le mi­nistre de l’agri­cul­ture, des Res­sources Hy­drau­liques et de la Pêche, Sa­mir Taieb. Il a ajou­té lors d’une confé­ren­ce­dé­bat à Tu­nis, sur «l’ave­nir de notre éco­sys­tème eau», que les ré­serves en eau sont es­ti­mées ac­tuel­le­ment, à plus de 700 mètres cubes contre 1200 mètres cubes d’ha­bi­tude, rap­pe­lant les me­sures ur­gentes adop­tées au cours de cette se­maine pour faire face à ce dé­fi­cit. Ces me­sures, dont le coût glo­bal s’élève à 200 mil­lions de di­nars, portent no­tam­ment sur l’ac­qui­si­tion d’une qua­ran­taine d’uni­tés mo­biles de des­sa­le­ment de l’eau, a-t-il rap­pe­lé. Ces uni­tés, dont la ca­pa­ci­té est es­ti­mé à 2000 mètres cubes par jour, se­ront dis­po­nibles à par­tir de l’été pro­chain, se­lon Taieb. Il a ajou­té que son dé­par­te­ment compte com­mu­ni­quer sur la réa­li­té de la si­tua­tion hy­drique dans le pays, sou­li­gnant l’im­pé­ra­tif de ra­tion­na­li­ser les rap­ports entre les Tu­ni­siens et l’eau et la né­ces­si­té d’adop­ter une dé­marche par­ti­ci­pa­tive dans ce do­maine. La con­fé­rence dé­bat a été or­ga­ni­sée par le mi­nis­tère de l’agri­cul­ture et l’or­ga­ni­sa­tion tu­ni­sienne «Dy­na­mique au­tour de l’eau».

Une ré­colte cé­réa­lière de 13 mil­lions de quin­taux

Sur un autre plan, la ré­colte des cé­réales a at­teint, au cours de cette sai­son, 13 mil­lions de quin­taux (même quan­ti­té pro­duite l’an­née der­nière), se­lon les don­nées de la di­rec­tion gé­né­rale de la pro­duc­tion agri­cole, re­le­vant du mi­nis­tère de l’agri­cul­ture, des Res­sources hy­drau­liques et de la Pêche.

Les quan­ti­tés de cé­réales col­lec­tées à tra­vers les dif­fé­rents centres de col­lecte, au cours de la sai­son de la mois­son 2015/2016, ont at­teint 6,907 mil­lions de quin­taux dont 270 mille quin­taux de se­mences sé­lec­tion­nées, contre 6,977 mil­lions de quin­taux, en­re­gis­trés au cours de la sai­son 2014/2015.

Les pri­vés ont contri­bué à la col­lecte de 4,200 mil­lions de quin­taux (61,3% des quan­ti­tés ré­col­tées), tan­dis que l’of­fice des cé­réales n’a contri­bué que de 0,6% et les so­cié­tés co­opé­ra­tives de 38%. Se­lon les mêmes don­nées, les in­di­ca­teurs de cette sai­son (2015/2016) sont en des­sus de la moyenne, vu que les pré­ci­pi­ta­tions en­re­gis­trées jus­qu’au mois d’avril, n’ont pas dé­pas­sé les 73%.

Les quan­ti­tés de pluies en­re­gis­trées, en mars 2016, ont per­mis d’amé­lio­rer d’une ma­nière no­table la si­tua­tion des cultures. Les su­per­fi­cies en­se­men­cées ont at­teint 1 mil­lion 200 mille hec­tares (dont 80,5 mille hec­tares dans les zones ir­ri­guées) sur un to­tal de 1,440 mille hec­tares pro­gram­més, soit un taux de réa­li­sa­tion de 83%. Les su­per­fi­cies mois­son­nées, au cours de la sai­son 2015/2016, ont at­teint 770 mille hec­tares (17 quin­taux/hec­tare) soit un taux de 64% dont 700 mille hec­tares au Nord et 70 mille hec­tares dans le centre et le Sud.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.