Co­opé­ra­tion entre L’INPLCC et la so­cié­té ci­vile

Le Temps (Tunisia) - - Proximité -

Des ac­cords de par­te­na­riat et de co­opé­ra­tion ont été si­gnés, hier, entre l’ins­tance na­tio­nale pour la lutte contre la cor­rup­tion (INPLCC) et dix as­so­cia­tions, ac­tives au ni­veau ré­gio­nal.

Ces der­nières se­ront char­gées de la réa­li­sa­tion de pro­jets en re­la­tion avec la lutte contre la cor­rup­tion. Le pré­sident de l’ins­tance, Chaw­ki Ta­bib, a in­di­qué, dans une dé­cla­ra­tion à la presse, que L’INPLCC se­ra, pour sa part, char­gée du fi­nan­ce­ment et du sui­vi de l’exé­cu­tion de ces pro­jets. Les dix as­so­cia­tions ont été sé­lec­tion­nées par­mi qua­rante ayant pré­sen­té, à L’INPLCC, des pro­po­si­tions de pro­jets re­la­tifs à la lutte contre la cor­rup­tion. L’INPLCC avait, au­pa­ra­vant, in­vi­té la so­cié­té ci­vile, ac­tive dans les ré­gions, à pro­po­ser des pro­jets ayant pour but d’ins­tau­rer les prin­cipes de bonne gou­ver­nance et de com­battre la cor­rup­tion. Chaw­ki Ta­bib a ex­pli­qué que L’INLPCC est en droit de prendre de pa­reilles ini­tia­tives, telle la co­or­di­na­tion entre les dif­fé­rents ac­teurs en ma­tière de lutte contre la cor­rup­tion et de bonne gou­ver­nance.

Il a es­ti­mé que la so­cié­té ci­vile a un rôle ca­pi­tal en la ma­tière. Elle est «une des struc­tures les plus in­fluentes dans ce do­maine».

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.