Les trois com­plices avouent leur for­fait

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Societé -

Trois in­di­vi­dus im­pli­qués dans le meurtre d’un agri­cul­teur à Bouar­goub, du gou­ver­no­rat de Na­beul ont été der­niè­re­ment ar­rê­tés.

L’af­faire re­monte au 30 août dernier, lorsque des mal­fai­teurs se sont in­tro­duits dans sa ferme, ont agres­sé le gar­dien, as­sas­si­né l’agri­cul­teur avant de se dé­bar­ras­ser du corps.

Lors de l’interrogatoire, les trois sus­pects ont re­con­nu, a prio­ri les faits.

Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique a or­don­né leur mise en dé­ten­tion, en at­ten­dant l’évo­lu­tion de l’en­quête.

Ils com­pa­rai­tront, à l’is­sue de l’en­quête pré­li­mi­naire, de­vant un juge d’ins­truc­tion qui pren­dra leurs dé­po­si­tions et dres­se­ra son pro­cès ver­bal de clô­ture dans le­quel il qua­li­fie­ra les faits se­lon ce qu’ils au­ront avoué, et les cir­cons­tances dans les­quels ce meurtre a été per­pé­tré sur la per­sonne de l’agri­cul­teur. Si le mo­bile du crime reste en­core in­con­nu, les ac­cu­sés qui ont d’ores et dé­jà avoué leur for­fait, s’ex­posent à une lourde peine et peuvent même en­cou­rir la peine ca­pi­tale, pour ho­mi­cide ivo­lon­taire.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.