Mi­chelle Oba­ma entre dans la ba­taille

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Pré­si­den­tielle amé­ri­caine

L'équipe de cam­pagne d'hilla­ry Clin­ton a mi­sé ven­dre­di sur la po­pu­la­ri­té de Mi­chelle Oba­ma pour ten­ter de convaincre les jeunes d'al­ler vo­ter le 8 no­vembre à l'élec­tion pré­si­den­tielle aux Etats-unis. L'épouse du pré­sident Ba­rack Oba­ma, le­quel avait réus­si à mo­bi­li­ser les jeunes élec­teurs lors de ses vic­toires en 2008 et 2012, a dé­cla­ré à une foule d'étu­diants réunis en Vir­gi­nie que leur par­ti­ci­pa­tion se­rait es­sen­tielle pour per­mettre à la can­di­date dé­mo­crate de l'em­por­ter face au ré­pu­bli­cain Do­nald Trump.

"Di­sons les choses clai­re­ment, les élec­tions ne dé­pendent pas sim­ple­ment de qui vote mais de qui ne vote pas. Et c'est par­ti­cu­liè­re­ment vrai avec les jeunes comme vous tous", a lan­cé la First La­dy, en rap­pe­lant que les élec­teurs âgés de moins de 30 ans avaient fait la dif­fé­rence en fa­veur de son ma­ri en 2012 dans les "Etats bas­cule" ("swing States") que sont l'ohio, la Penn­syl­va­nie, la Flo­ride et la Vir­gi­nie.

"Sans ces votes, Ba­rack au­rait per­du ces Etats et il au­rait as­su­ré­ment per­du cette élec­tion. Fin de l'his­toire", a-t-elle ajou­té. Un son­dage pour le New York Times et CBS a mon­tré cette se­maine qu'hilla­ry Clin­ton était plus po­pu­laire que Do­nald Trump au­près des élec­teurs de moins de 30 ans mais qu'elle res­tait loin des ni­veaux at­teints par Ba­rack Oba­ma.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.