«La dé­mo­cra­tie a be­soin des femmes»…

Pro­jet en par­te­na­riat entre l’ EAF Ber­lin et l’as­so­cia­tion Sa­na Sou­fay­ti­la (Gaf­sa)

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le pro­jet « La dé­mo­cra­tie a be­soin des femmes » a pour but de mettre la femme au de­vant des ac­teurs dans une so­cié­té dé­mo­cra­tique qui prône l’éga­li­té des chances et des droits.

En par­te­na­riat entre l’or­ga­ni­sa­tion al­le­mande, EAF et l’as­so­cia­tion Sa­na Sou­fay­ti­la/gaf­sa, pré­si­dée par Wi­ded Gta­ri, le pro­jet a pour mis­sion d’or­ga­ni­ser des ate­liers pour for­mer des femmes afin qu’elles prennent part à la vie po­li­tique et par­ti­cipent en tant qu’élues aux élec­tions mu­ni­ci­pales, à l’image de l’ate­lier au­tour de l’en­ga­ge­ment des femmes pour les élec­tions com­mu­nales, qui s’est te­nu le 30 août der­nier à l’hô­tel Ju­gur­tha, Gaf­sa, en pré­sence de Dr Hel­ga Lu­ko­schat, pré­si­dente de L’EAF Ber­lin, Dr Ba­hia Be­jar Ghadhab, ex­perte en com­mu­ni­ca­tion et Ka­thrin Fal­ter­meier, ex­perte GIZ. L’EAF Ber­lin tra­vaille de­puis 1996 comme une or­ga­ni­sa­tion in­dé­pen­dante sans but lu­cra­tif dans les do­maines de la po­li­tique, de l’éco­no­mie et de la science, com­bi­nant l’ex­per­tise, l’ex­pé­rience scien­ti­fique et la pratique dans le do­maine du conseil et de for­ma­tion. Le der­nier ate­lier de Gaf­sa ma­gis­tra­le­ment ani­mé par Ba­hia Be­jar Ghadhab et Hel­ga Lu­ko­schat et au­quel ont par­ti­ci­pé un bon nombre de femmes mo­bi­li­sées au­tour de l’en­ga­ge­ment po­li­tique, a mis en exergue grâce aux dif­fé­rents té­moi­gnages, les dif­fi­cul­tés et obs­tacles aux­quels sont af­fron­tées les po­ten­tielles élues. Se­lon Dr Ba­hia Be­jar Gha­dab, co­or­di­na­trice du pro­jet, pour la troi­sième an­née, il s’agit d’un par­te­na­riat tu­ni­so-al­le­mand pour la transition dé­mo­cra­tique, réa­li­sé par L’EAF Ber­lin, en col­la­bo­ra­tion avec cinq as­so­cia­tions de dif­fé­rentes ré­gions du pays: Ma­ji­da Bou­li­la pour la mo­der­ni­té, (Sfax), Ho­ri­zons, (Le Kef), Jous­sour­na, (Sousse), Sa­na Sou­fay­ti­la, (Gaf­sa) et Sa­wa­med, (Kai­rouan). Man­da­té par l’agence de co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale al­le­mande pour le dé­ve­lop­pe­ment (GIZ), le pro­jet vise entre autres, à pro­mou­voir la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne des femmes, en in­té­grant les dif­fé­rents ac­teurs com­mu­naux et à sou­te­nir et qua­li­fier de po­ten­tielles can­di­dates is­sues des dif­fé­rents par­tis aux élec­tions mu­ni­ci­pales. Rap­pe­lons que la con­fé­rence fi­nale de la troi­sième phase du pro­jet au­ra lieu le 30 sep­tembre à Tu­nis. Di­sons que la dé­mo­cra­tie a be­soin à la fois, des femmes et des hommes, pour que l’éga­li­té des chances et des droits puisse contri­buer à la réus­site de tels pro­jets et l’amé­lio­ra­tion de l’ave­nir de toute so­cié­té.

Say­da BEN ZINEB

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.