Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

Ex­po­si­tion sué­doise à Tu­nis sur "la li­ber­té d'ex­pres­sion et la lit­té­ra­ture d'en­fance"

Le nou­vel am­bas­sa­deur du Royaume de Suède à Tu­nis, Fre­de­rick Flo­ren, an­nonce que le re­tour de la re­pré­sen­ta­tion di­plo­ma­tique en Tu­ni­sie se­ra mar­qué par une ex­po­si­tion sur la li­ber­té d'ex­pres­sion et la lit­té­ra­ture d'en­fance.

La date de l'ex­po­si­tion n'est pas en­core fixée mais se­ra pro­ba­ble­ment vers la fin du mois d'oc­tobre ou le dé­but de no­vembre, a en­core pré­ci­sé l'am­bas­sa­deur pré­sent, sa­me­di soir, au ver­nis­sage de l'ex­po­si­tion sur le peintre Zou­beir Tur­ki qu'ac­cueille la "Ga­le­rie Sa­la­din" à Si­di Bou­said. S'ex­pri­mant dans une dé­cla­ra­tion à l'agence TAP, l'am­bas­sa­deur a in­di­qué que l'ex­po­si­tion se­ra or­ga­ni­sée dans le cadre de "la cé­lé­bra­tion cette an­née du 250ème an­ni­ver­saire de la loi sur la li­ber­té d'ex­pres­sion en Suède qui a in­tro­duit le prin­cipe de par­tage des do­cu­ments of­fi­ciels et a abo­li la cen­sure."

Elle coïn­ci­de­ra avec l'ou­ver­ture of­fi­cielle des nou­veaux lo­caux de l'am­bas­sade aux Berges du Lac, pré­vue pour "fin oc­tobre".

La Suède s'est dé­jà fo­ca­li­sée sur un par­te­na­riat cul­tu­rel ac­tif dans la lit­té­ra­ture d'en­fance avec un pro­jet qui "a com­men­cé par une do­na­tion de 1350 livres des­ti­nés aux jar­dins d'en­fants pu­blics tu­ni­siens", a en­core dé­cla­ré le nou­vel am­bas­sa­deur, ins­tal­lé à Tu­nis de­puis juin der­nier. A tra­vers ce pro­jet, la Suède se lance dans la pro­mo­tion de la lit­té­ra­ture d'en­fance avec des "livres tra­duits en arabe de l'écri­vaine As­trid Lind­gren dont les écrits sont très im­por­tants pour la lit­té­ra­ture en­fan­tine en Suède et dans le monde en­tier", a-t-il sou­li­gné.

Et d'ajou­ter, "nous vou­lons par­ta­ger ce pa­tri­moine lit­té­raire que nous avons mais aus­si sti­mu­ler le dé­bat concer­nant la li­ber­té d'ex­pres­sion". L'am­bas­sa­deur a in­di­qué que l'am­bas­sade est de re­tour en Tu­ni­sie après 15 ans d'ab­sence, du­rant la­quelle "nous avons dû fer­mer notre am­bas­sade de­puis 2001". Il pré­cise aus­si que la ré­ou­ver­ture de l'am­bas­sade de Suède à Tu­ni­sie avait été dé­ci­dée lors de la vi­site of­fi­cielle, en no­vembre 2015, du pré­sident tu­ni­sien, Be­ji Caid Essebsi, dans ce pays scan­di­nave, à l'in­vi­ta­tion du Roi Carl XVI Gus­tav.

"Les mé­dias tu­ni­siens n'ont pas joué un rôle dans la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine de Sfax" "Les mé­dias n'ont pas joué un rôle dans la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine de la ville de Sfax et de ses mo­nu­ments his­to­riques" a in­di­qué sa­me­di le re­pré­sen­tant de l'ins­ti­tut na­tio­nal du pa­tri­moine (INP) à Sfax, Am­mar Oth­mane, ajou­tant qu'ils se sont in­té­res­sés uni­que­ment à l'as­pect éco­no­mique de la ville.

Dans son in­ter­ven­tion in­ti­tu­lée "le rôle des mé­dias dans la pro­mo­tion du pa­tri­moine des villes", pré­sen­tée dans le cadre de la deuxième jour­née de la con­fé­rence in­ter­na­tio­nale or­ga­ni­sée par l'agence TAP à Sfax sur le thème "la culture et le pa­tri­moine dans le dis­cours mé­dia­tique arabe", il a ap­pe­lé à la né­ces­si­té de mettre en place des stra­té­gies afin d'ex­ploi­ter la di­ver­si­té cultu­relle de la ville de Sfax dans d'autres ré­gions du pays, et sen­si­bi­li­ser à l'im­por­tance du pa­tri­moine.

Oth­mane a in­sis­té sur la né­ces­si­té de four­nir l'in­for­ma­tion né­ces­saire au ci­toyen sur le pa­tri­moine et a évo­qué l'im­por­tance de l'uti­li­sa­tion des tech­no­lo­gies de l'in­for­ma­tion et de la com­mu­ni­ca­tion dont en par­ti­cu­lier les mé­dias élec­tro­niques dans la pro­mo­tion des mo­nu­ments his­to­riques. Il a aus­si pro­po­sé de mul­ti­plier les ac­ti­vi­tés au sein des sites ar­chéo­lo­giques afin de ré­con­ci­lier le ci­toyen avec son pa­tri­moine.

Il a éga­le­ment ap­pe­lé à la créa­tion d'un cir­cuit cul­tu­rel tou­ris­tique à Sfax pour en­cou­ra­ger les ci­toyens à vi­si­ter des mo­nu­ments et à l’éla­bo­ra­tion d’une stra­té­gie mé­dia­tique pour la va­lo­ri­sa­tion de ces sites.

L'art Rue lance son ap­pel à can­di­da­tures pour son pro­gramme de ré­si­dences ar­tis­tiques Dans le cadre de son pro­gramme de ré­si­dences ar­tis­tiques pour l'an­née 2017, l'as­so­cia­tion l'art Rue lance son nou­vel ap­pel à can­di­da­tures. Il s'agit de mettre à la dis­po­si­tion de jeunes ar­tistes âgés de 20 à 35 ans ré­si­dant en Tu­ni­sie un lieu de tra­vail, un hé­ber­ge­ment, de l'ex­per­tise et une en­ve­loppe bud­gé­taire pour ap­pro­fon­dir leurs dé­marches ar­tis­tiques en es­pace pu­blic en lien avec les po­pu­la­tions de la mé­di­na de Tu­nis. Ces ré­si­dences de un mois et de­mi à trois mois au­ront lieu entre jan­vier et mai 2017. Le der­nier dé­lai pour l'en­voi des dos­siers de can­di­da­tures est fixé au 16 oc­tobre 2016, in­forme un com­mu­ni­qué de presse de l'as­so­cia­tion.

Por­teuse de pro­jets ar­tis­tiques ci­toyens et in­no­vants en es­pace pu­blic, en ar­ti­cu­la­tion avec le ter­ri­toire tout en ten­tant de dé­mo­cra­ti­ser l’art contem­po­rain en tra­vaillant au plus proche des com­mu­nau­tés, l’as­so­cia­tion tu­ni­sienne l'art Rue, ouvre de­puis 2015, son lieu de tra­vail, pour sou­te­nir la jeune créa­tion contem­po­raine en Tu­ni­sie (dans tous les do­maines), sa dif­fu­sion et son exer­cice dans les com­mu­nau­tés moins pri­vi­lé­giées. Pour cette an­née, l'art Rue pro­pose deux types de ré­si­dences: une ré­si­dence ar­tis­tique dans la mé­di­na de Tu­nis avec les com­mu­nau­tés et une ré­si­dence ar­tis­tique dans une école primaire de la mé­di­na ou de ses alen­tours.

Pour ces ré­si­dences, l’art Rue met­tra à la dis­po­si­tion des ar­tistes un ac­com­pa­gne­ment per­son­na­li­sé pour dé­ve­lop­per leur ca­pa­ci­té, les ai­der dans leur dé­marche ar­tis­tique, la re­cherche de fi­nan­ce­ment et l’in­fra­struc­ture lo­gis­tique. Pour les ré­si­dences dans la mé­di­na, les ar­tistes de­vront im­pli­quer di­rec­te­ment ou in­di­rec­te­ment les ha­bi­tants, ar­ti­sans, com­mu­nau­tés de la mé­di­na dans leur pro­jet soit pour le dé­ve­lop­pe­ment du conte­nu de l’oeuvre, sa réa­li­sa­tion et/ou sa dif­fu­sion soit pour l’ac­com­pa­gne­ment tech­nique et/ou lo­gis­tique.

Pour les ré­si­dences en mi­lieu sco­laire, ils de­vront im­pli­quer di­rec­te­ment un cer­tain nombre d’en­fants d’une école primaire de la mé­di­na de Tu­nis choi­sie par L’art Rue dans leur pro­jet pour le dé­ve­lop­pe­ment du conte­nu de l’oeuvre, sa réa­li­sa­tion et sa dif­fu­sion et tra­vailler di­rec­te­ment ou in­di­rec­te­ment avec un plus grand nombre d’en­fants et le per­son­nel en­sei­gnant (tech­nique, lo­gis­tique, ac­cueil du pu­blic...)

Les pro­jets ar­tis­tiques dé­ve­lop­pés du­rant la ré­si­dence de­vront tous dé­bou­cher sur une créa­tion qui se­ra pré­sen­tée au pu­blic.

L'ar­tiste tu­ni­sien TAO dans sa toute pre­mière ex­po­si­tion en so­lo Musk and Am­ber Gal­le­ry fait sa ren­trée ar­tis­tique avec une ex­po­si­tion inédite de Ta­her Jaoui, alias TAO, ar­tiste plas­ti­cien tu­ni­sien vi­vant entre Pa­ris et Ber­lin. In­ti­tu­lée " Masques Si­mu­lacres ", cette pre­mière ex­po­si­tion en so­lo de l’ar­tiste en Tu­ni­sie dont le ver­nis­sage est pré­vu le sa­me­di 17 sep­tembre 2016, à par­tir de 17H00, pro­pose à voir des pein­tures et des pho­to­gra­phies au­tour de la tech­nique du col­lage. In­fluen­cé par le Glitch art, George Con­do ou en­core Han­na Hoch, qui res­tent des ré­fé­rences très pa­ra­doxales, Tao réus­sit à tra­vers chaque oeuvre à sur­prendre le per­cep­teur, par le mé­lange de cou­leurs, d’ou­tils ou en­core de sup­ports, ce qui fait de ses oeuvres un vé­ri­table re­flet d’émo­tions et de frus­tra­tions. La dé­marche de l’ar­tiste consiste à transmettre une sé­quence d’images et de res­sen­tis, avec une es­thé­tique er­ro­née, qui dé­bouchent sur des oeuvres gro­tesques mais d’une pro­fonde sen­si­bi­li­té. Son tra­vail flirte avec l’art fi­gu­ra­tif, d’après les an­no­ta­tions que l’on per­çoit sur ses oeuvres et plus pré­ci­sé­ment ses pein­tures. Tao ex­pose de­puis dé­jà quelques an­nées à l’étran­ger no­tam­ment en Croa­tie, Al­le­magne, Etats-unis d'amé­rique, France, Royaume Uni, Ja­pon etc...

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.