Des dé­fis com­muns à re­le­ver au ni­veau des po­li­tiques éco­no­miques et so­ciales

Tu­ni­sie-union eu­ro­péenne

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

“Avec la Tu­ni­sie, nous avons des dé­fis com­muns à re­le­ver au ni­veau des po­li­tiques éco­no­miques et so­ciales”, a sou­li­gné Pier An­to­nio Pan­ze­ri, pré­sident de la dé­lé­ga­tion pour les re­la­tions avec les pays du Magh­reb et l’union du Magh­reb arabe au sein du Par­le­ment eu­ro­péen. Des ques­tions telles que le chô­mage des jeunes, la sta­bi­li­té, la sé­cu­ri­té et la lutte contre le ter­ro­risme, sont au­tant de thé­ma­tiques qui s’in­sèrent dans le cadre de l’ac­cord de li­breé­change com­plet et ap­pro­fon­di (ALECA) entre la Tu­ni­sie et l’union eu­ro­péenne, a-t-il ajou­té. Pier An­to­nio Pan­ze­ri s’ex­pri­mait, hier, lors d’une confé­rence de presse conjointe avec le pré­sident de l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP), Mo­ha­med En­na­ceur, à l’oc­ca­sion de la 2ème réunion, à Tu­nis, de la com­mis­sion par­le­men­taire mixte tu­ni­soeu­ro­péenne. Se­lon le par­le­men­taire eu­ro­péen, cet ac­cord se doit d’être équi­table et sy­mé­trique, en pré­ser­vant un cer­tain équi­libre entre le monde des af­faires et les po­li­tiques so­ciales. Et Pan­ze­ri d’ajou­ter : “la te­nue en no­vembre pro­chain de la se­maine de la Tu­ni­sie au Par­le­ment eu­ro­péen, se­ra l’oc­ca­sion de pro­mou­voir la Tu­ni­sie au­près de l’opi­nion pu­blique eu­ro­péenne et d’ap­pro­fon­dir da­van­tage la ré­flexion sur les ques­tions d’in­té­rêt com­mun”. S’agis­sant de la réunion de Tu­nis, le par­le­men­taire a in­di­qué qu’il s’agit d’une oc­ca­sion pour dé­fi­nir un pro­gramme d’ac­tion com­mun pour le ren­for­ce­ment des re­la­tions Ue­tu­ni­sie et la conso­li­da­tion de la dé­mo­cra­tie et des ins­ti­tu­tions en Tu­ni­sie.

La “ré­so­lu­tion sur les re­la­tions de L’UE avec la Tu­ni­sie”, adop­tée le 16 sep­tembre par le Par­le­ment eu­ro­péen vient dé­fi­nir les axes de l’ac­tion com­mune tu­ni­so-eu­ro­péenne ain­si que le ca­rac­tère et la na­ture des contri­bu­tions de L’UE pour la Tu­ni­sie aux plans po­li­tique, éco­no­mique et so­cial, a dé­cla­ré Pan­ze­ri. De son cô­té, Mo­ha­med En­na­ceur a es­ti­mé que cette 2ème réunion de la com­mis­sion par­le­men­taire mixte tu­ni­soeu­ro­péenne, après celle de Bruxelles le 18 fé­vrier der­nier, in­ter­vient à un mo­ment cru­cial pour l’ave­nir de la Tu­ni­sie. A tra­vers l’adop­tion par le Par­le­ment eu­ro­péen d’une ré­so­lu­tion en fa­veur de la Tu­ni­sie, “nous es­comp­tons un sou­tien eu­ro­péen qui soit à la hau­teur de nos be­soins et des dé­fis aux­quels le pays est au­jourd’hui confron­té”, a sou­te­nu En­na­ceur. Cette ré­so­lu­tion ex­horte les pays membres de L’UE à re­pen­ser voire conver­tir les dettes tu­ni­siennes au titre de contri­bu­tion au dé­ve­lop­pe­ment de la Tu­ni­sie, a-t-il pré­ci­sé, re­le­vant que ces contri­bu­tions se tra­dui­ront prin­ci­pa­le­ment en in­ves­tis­se­ments et en pro­grammes et autres pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment.

L’autre as­pect im­por­tant de la ré­so­lu­tion eu­ro­péenne, a-t-il dit, est le fait de pla­cer la Tu­ni­sie au pre­mier rang des prio­ri­tés de L’UE dans la ré­gion, en termes d’im­pul­sion de la co­opé­ra­tion tu­ni­so-ue dans di­vers do­maines. Con­cer­nant les né­go­cia­tions en­ga­gées dans le cadre de l’ac­cord de libre-échange, En­na­ceur a sou­li­gné la né­ces­si­té de te­nir compte des dés­équi­libres dé­mo­gra­phiques et éco­no­miques entre L’UE et la Tu­ni­sie, plai­dant pour une dé­marche pro­gres­sive des né­go­cia­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.