Les as­sis­tants contrac­tuels de­mandent la ré­gu­la­ri­sa­tion de leur si­tua­tion

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

La co­or­di­na­tion na­tio­nale des as­sis­tants contrac­tuels de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur a de­man­dé, hier, lors d’un sit-in or­ga­ni­sé de­vant le siège du mi­nis­tère de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur, la ré­gu­la­ri­sa­tion de la si­tua­tion des as­sis­tants contrac­tuels. Joint par té­lé­phone par l’agence TAP, Wis­sem Sah­li, porte-pa­role de la co­or­di­na­tion a in­di­qué que les as­sis­tants contrac­tuels de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur de­mandent la ré­gu­la­ri­sa­tion de leur si­tua­tion à l’ins­tar des en­sei­gnants sup­pléants et les ou­vriers des mé­ca­nismes 16 et 20. A cette oc­ca­sion, Sah­li a ap­pe­lé le mi­nistre de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la Re­cherche scien­ti­fique à “le­ver l’in­jus­tice” qui pèse sur les as­sis­tants, en par­ti­cu­lier, ceux qui ont tra­vaillé pen­dant 7 ou 8 ans dans l’en­sei­gne­ment et la re­cherche scien­ti­fique dans les uni­ver­si­tés tu­ni­siennes avant d’être ar­bi­trai­re­ment congé­diés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.