La Fé­dé­ra­tion an­glaise in­ter­dit à van Aan­holt de jouer

Le Temps (Tunisia) - - Sport -

Par crainte d'un grave pro­blème car­diaque

C'était donc par prin­cipe de pré­cau­tion. Di­manche, le dé­fen­seur de Sun­der­land Pa­trick van Aan­holt a été re­ti­ré in ex­tre­mis du onze de dé­part, à 30 mi­nutes du coup d'en­voi du match face à Tot­ten­ham. Per­sonne n'avait com­pris sur le coup, et­da­vid Moyes n'avait pas vou­lu don­né d'ex­pli­ca­tion à l'is­sue de la ren­contre, per­due 1-0. Il se trouve en réa­li­té que c'était à la de­mande ex­press de la fé­dé­ra­tion an­glaise. Cette der­nière crai­gnait.un pro­blème car­diaque grave, a ra­con­té le coach an­glais hier La scène, cap­tée par ha­sard di­manche par les ca­mé­ras de té­lé­vi­sion, était as­sez in­édite: on y voyait l'en­traî­neur de Sun­der­land Da­vid Moyes an­non­cer à son dé­fen­seur néer­lan­dais, quelque peu sur­pris, qu'il ne joue­ra fi­na­le­ment pas le match alors qu'il de­vait dé­bu­ter.da­vid Moyes a pré­ci­sé que le club avait re­çu in ex­tre­mis une in­jonc­tion de la fé­dé­ra­tion an­glaise de ne pas faire jouer le Néer­lan­dais. «Il a pas­sé les exa­mens ré­gle­men­taires (...) et le pa­nel de car­dio­logues de la Fé­dé­ra­tion an­glaise (FA) les ont re­gar­dés», a-t-il ra­con­té.«ils nous ont pré­ve­nus vrai­ment tard di­manche qu'il ne de­vrait pas jouer avant d'avoir pas­sé des exa­mens com­plé­men­taires», a-t-il pour­sui­vi, di­sant «ne pas com­prendre» pour­quoi le club n'en avait pas été in­for­mé plus tôt.exa­mens ras­su­rants­se­lon la presse an­glaise, ces nou­veaux exa­mens se sont tou­te­fois ré­vé­lés ras­su­rants. «Il voya­ge­ra à Londres avec nous» pour le match de Coupe de la Ligue face aux Queens Park Ran­gers mer­cre­di, a pré­ci­sé Moyes, qui n'a pas en­core ar­rê­té si le dé­fen­seur joue­rait ou non.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.