En at­ten­dant la sai­son 2017-2018 !

Le Temps (Tunisia) - - ARTS & CULTURE -

Mai­son de la Culture Ibn Khal­doun

Fer­mée de­puis quelques mois pour grands tra­vaux de ré­no­va­tion et d’en­tre­tien qu’elle at­ten­dait de­puis des dé­cen­nies, la mai­son de la culture magh­ré­bine Ibn Khal­doun le se­ra jus­qu’à la fin du mois de juin 2017. Ce qui cor­res­pond à la fin de la sai­son cultu­relle 2016-2017 ! Zut ! C’est le pu­blic fi­dèle de ce haut lieu de la culture au coeur de la ca­pi­tale qui en se­ra donc pri­vé. Le mi­nis­tère de la culture au­ra omis de cher­cher un lieu al­ter­na­tif. Y a-t-il alors une so­lu­tion pour com­bler la dé­faillance ? On se rap­pelle dans cet ordre d’idées que la ga­le­rie mu­ni­ci­pale des arts « Ya­hia », après dé­mo­li­tion, aïe ! La bê­tise ! A été trans­fé­rée par la mu­ni­ci­pa­li­té de Tu­nis, qui en est la pro­prié­taire, sur l’ave­nue Mo­ha­med V, puis a trou­vé une place, quoique beau­coup plus pe­tite, dans le « nou­veau » Pal­ma­rium, de­ve­nu plus com­mer­cial que culturel ! Mais avec la mai­son de la culture Ibn Khal­doun, ce­la s’est pas­sé au­tre­ment, car la culture a été ou­bliée. Pour­tant, on dit que « la culture est ce qui reste quand on a tout ou­blié. » Mon oeil ! La plus an­cienne de nos mai­sons de culture, l’an­cienne « Al­liance fran­çaise », re­bap­ti­sée « Mai­son de la culture » au dé­but des an­nées soixante du siècle der­nier, puis « Mai­son de la culture Ibn Khal­doun » à la fin de ces mêmes an­nées, a été une nou­velle fois re­bap­ti­sée « Magh­ré­bine » il y a deux dé­cen­nies. Sa si­tua­tion ac­tuelle est peu en­viable pour les ama­teurs d’ac­ti­vi­tés cultu­relles et pour les as­so­cia­tions qui s’y ac­ti­vaient. On pour­rait ci­ter les cas de l’as­so­cia­tion tu­ni­sienne pour la pro­mo­tion de la cri­tique ci­né­ma­to­gra­phique, de l’union des ar­tistes plas­ti­ciens Tu­ni­siens, de l’union des édi­teurs… En plus des dif­fé­rents clubs qui y avaient des ren­dez-vous heb­do­ma­daires, à l’ins­tar de ce­lui du théâtre, de la cal­li­gra­phie arabe, du ci­né-club de Tu­nis…

En d’autres lieux

Pour­tant, cette même mai­son de la culture magh­ré­bine Ibn Khal­doun grouillait d’ac­ti­vi­tés au sein de ses in­nom­brables clubs par­ti­cu­liè­re­ment du­rant les an­nées soixante dix. Si Ab­del­ka­der Kli­bi, qui en avait as­su­ré la di­rec­tion du­rant de nom­breuses an­nées, en a fait un mo­dèle de pra­tique cultu­relle sous tous ses as­pects. Puis elle a conti­nué à te­nir son rôle avec moins d’en­train, étant don­né qu’elle me­na­çait ruine, qu’elle ne dis­po­sait pas de cli­ma­ti­sa­tion en hi­ver et que les pro­jec­tions ci­né­ma­to­gra­phiques ne pou­vaient plus avoir lieu du fait de la dé­faillance de son ap­pa­reil de pro­jec­tion. Tout ce­la se­ra, nous l’es­pé­rons, re­mis à neuf pour une réou­ver­ture dont l’at­tente se­ra en­core longue. Et pour le mo­ment, la culture se passe dans d’autres lieux !

Lot­fi BEN KHELIFA

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.