«Taâ­lim» au bé­né­fice de 45 mille élèves

Of­fert à des condi­tions pré­fé­ren­tielles

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

L’or­ga­ni­sa­tion En­da vient de lan­cer sa cam­pagne sai­son­nière au­tour du pro­duit «Taâ­lim», un cré­dit of­fert à des condi­tions pré­fé­ren­tielles des­ti­né à sou­te­nir les fa­milles les plus vul­né­rables face aux dé­penses liées à la sco­la­ri­sa­tion de leurs en­fants. Se­lon un com­mu­ni­qué pu­blié par En­da, la pé­riode d’oc­troi du cré­dit se pour­sui­vra jus­qu’à fin oc­tobre 2016 et pré­voit de fi­nan­cer les frais sco­laires de 45 000 élèves. Le mon­tant du cré­dit va­rie cette an­née entre 200 et 1 000 DT, la somme ac­cor­dée étant tri­bu­taire de la ca­pa­ci­té de rem­bour­se­ment du de­man­deur, du type d’éta­blis­se­ment sco­laire fré­quen­té par les en­fants à charge et du nombre d’en­fants sco­la­ri­sés, pré­cise la même source. De­puis son lan­ce­ment en 2007, le cré­dit «Taâ­lim» a pro­fi­té à plus de 140 000 fa­milles ; 255 000 cré­dits ont été ac­cor­dés pour un to­tal cu­mu­lé de 100 mil­lions de di­nars (chiffres 2016).

Dans la plu­part des cas, les bé­né­fi­ciaires sont des mères de fa­mille (69%) qui s’in­ves­tissent pour amé­lio­rer les condi­tions sco­laires (four­ni­tures, frais de sco­la­ri­té, etc...) et pa­ra­sco­laires (cours pri­vés, ac­ti­vi­tés spor­tives et cultu­relles, etc...) de leurs en­fants, et leur don­ner ain­si la mo­ti­va­tion né­ces­saire pour pour­suivre et me­ner à bien leurs études. Une étude d’im­pact, réa­li­sée pour En­da en 2015 par le ca­bi­net d’études in­ter­na­tio­nal IPC Gmbh, a ré­vé­lé par ailleurs que le cré­dit «Taâ­lim» a contri­bué à ré­duire le phé­no­mène d’aban­don sco­laire à hau­teur de 16% et à of­frir aux en­fants concer­nés une moyenne de 45 mi­nutes sup­plé­men­taires de tu­to­rat pri­vé par se­maine. A tra­vers le cré­dit «Taâ­lim», En­da conti­nue d’oeu­vrer pour la pro­mo­tion de l’édu­ca­tion comme ins­tru­ment d’au­to­no­mi­sa­tion et de dé­ve­lop­pe­ment de la so­cié­té tunisienne et ma­té­ria­lise son en­ga­ge­ment pour les gé­né­ra­tions fu­tures, sou­ligne en­core le com­mu­ni­qué. Créée en dé­cembre 2015, En­da tam­weel est spé­cia­li­sée dans les ser­vices fi­nan­ciers. Elle tra­vaille en sym­biose avec En­da in­ter-arabe, dé­sor­mais spé­cia­li­sée dans les ser­vices non fi­nan­ciers, et se po­si­tionne comme une ins­ti­tu­tion à vo­ca­tion so­ciale dont la mis­sion est de contri­buer à l’au­to­no­mi­sa­tion fi­nan­cière des po­pu­la­tions mar­gi­na­li­sées, no­tam­ment les femmes, les jeunes et les po­pu­la­tions ru­rales, via une mi­cro­fi­nance so­cia­le­ment res­pon­sable.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.