Pour une meilleure em­ploya­bi­li­té

Le Temps (Tunisia) - - Economie & Finances - Ka­mel BOUAOUINA

L’ou­ver­ture de l’uni­ver­si­té a fait naître une nou­velle no­tion de par­te­na­riat qui prend de plus en plus de l’am­pleur. Par di­verses formes de par­te­na­riat : de ser­vices, de for­ma­tion, de re­cherche et de transfert de tech­no­lo­gie, l’uni­ver­si­té ap­porte des so­lu­tions glo­bales aux pro­blèmes com­plexes et di­ver­si­fiés des en­tre­prises et tire pro­fit, à tra­vers les ac­cords, les contrats et les conven­tions éta­blis avec les en­tre­prises. Le par­te­na­riat uni­ver­si­téen­tre­prises ne cesse de se conso­li­der. Il re­vêt une im­por­tance par­ti­cu­lière dans les sec­teurs de l'en­sei­gne­ment et de la re­cherche. En ef­fet, ce par­te­na­riat s'ins­crit dans la mis­sion de l'uni­ver­si­té pour lui per­mettre d'être en sym­biose avec son en­vi­ron­ne­ment éco­no­mique à tra­vers de pas­se­relles mul­tiples al­lant de l'uni­ver­si­té vers l'en­tre­prise et in­ver­se­ment. Dé­ve­lop­per la re­la­tion entre le monde uni­ver­si­taire et le mi­lieu so­cioé­co­no­mique consti­tue l’un des ob­jec­tifs de la jour­née Ebs-en­tre­prises afin de ren­for­cer l’em­ploya­bi­li­té des étu­diants et de pro­mou­voir l’in­no­va­tion. En ef­fet, l’es­pi­ma Bu­si­ness School a or­ga­ni­sé sa deuxième édi­tion de la «jour­née de l’en­tre­prise» qui a réuni des en­sei­gnants, des chefs d’en­tre­prises et des étu­diants, au­tour d’évè­ne­ments vi­sant à mieux se com­prendre et se connaître.

L’am­bi­tion de cette jour­née d’échanges est d’éta­blir des pas­se­relles du­rables entre l'uni­ver­si­té et l'en­tre­prise et de faire évo­luer la per­cep­tion des jeunes sur le monde de l’en­tre­prise. Dans le cadre de cette jour­née, pla­cé sous le thème « Mas­ter par al­ter­nance : La so­lu­tion em­ploi », les re­pré­sen­tants des en­tre­prises par­te­naires D’EBS, des in­ter­ve­nants ont ré­pon­du aux ques­tions des étu­diants sur le monde de l’en­tre­prise et sur le mar­ché du tra­vail d’au­jourd’hui. Tou­jours dans le même es­prit, L’EBS rap­pelle qu’elle a mis en place, un «Ca­reer Cen­ter»,struc­ture d’ap­pui qui donne l’ac­cès à ses jeunes étu­diants à des stages pro­fes­sion­nels au coeur même des en­tre­prises par­te­naires et aide les fu­turs di­plô­més à s’in­sé­rer dans la vie ac­tive, par le biais de for­ma­tions cer­ti­fiantes en dé­ve­lop­pe­ment per­son­nel (Bu­si­ness Edge, IELTS, TEF, DELF …). Dans ce contexte, Zied Mas­sou­di, Di­rec­teur pé­da­go­gique à L’EBS a dé­cla­ré que : « Cette deuxième édi­tion de la jour­née « EBS en­tre­prises » a por­té sur le mas­ter en al­ter­nance qui offre aux étu­diants l’op­por­tu­ni­té d’en­trer au mar­ché du tra­vail en pour­sui­vant pa­ral­lè­le­ment leurs études et ce en al­ter­nant trois jours de cours avec deux jours de tra­vail afin d’ac­qué­rir l’ex­pé­rience pro­fes­sion­nelle après l'ob­ten­tion de leur di­plôme. Pour sa part l’étu­diante, Dhou­ha Me­chre­gui a fait part de son ex­pé­rience qui lui a va­lu beau­coup de mé­rite en ayant su ral­lier ses connais­sances théo­riques au pro­fit de son tra­vail. Dans cette même veine Kha­lil Na­fa­ti, res­pon­sable du dé­par­te­ment de dé­ve­lop­pe­ment au sein de l’en­tre­prise Ta­wa­sol a sti­pu­lé « Cette jour­née à L’EBS concré­tise da­van­tage notre idée sur l’em­ploya­bi­li­té car nous croyons au mé­rite de ce pro­ces­sus qui four­nit à l'étu­diant un ac­cès à la vie pro­fes­sion­nelle en étant en me­sure de connaître les rouages du mé­tier en les com­bi­nant avec ses connais­sances théo­riques. Ce par­te­na­riat uni­ver­si­té en­tre­prise est un thème d'ac­tua­li­té riche et en­ri­chis­sant, eu égard à l'évo­lu­tion re­mar­quable du phé­no­mène dans notre pays, sur­tout au cours de la der­nière dé­cen­nie, et à la mul­ti­pli­ci­té de pas­se­relles qui sont mises en place afin d'étendre les do­maines de col­la­bo­ra­tion entre le monde uni­ver­si­taire et ce­lui des af­faires. Le par­te­na­riat uni­ver­si­té-en­tre­prise fait par­tie in­té­grante des pré­oc­cu­pa­tions de l'uni­ver­si­té ac­tuelle mais, mal­gré ce­la, ce phé­no­mène reste en­core loin d'avoir l'am­pleur qu'il de­vrait. C’est pour quoi cette 2èmeé­di­tion jour­née EBS a per­mis d’ou­vrir des ho­ri­zons aux étu­diants ho­ri­zons tout en per­met­tant aus­si bien à l’en­tre­prise qu’à l’uni­ver­si­té de se rap­pro­cher en pre­mier lieux pour l’in­té­rêt de l’étu­diant qui est le pre­mier ga­gnant en le for­geant même à l’uni­ver­si­té avant de se faire une car­rière dans un en­vi­ron­ne­ment en­tre­prise qui le connait préa­la­ble­ment bien à tra­vers cette ex­pé­rience. Ain­si un vé­ri­table par­te­na­riat uni­ver­si­té-en­tre­prise contri­bue­ra à une amé­lio­ra­tion si­gni­fi­ca­tive de la qua­li­té de la re­la­tion et des ac­tions de for­ma­tion entre l’uni­ver­si­té et ses clients, in­di­vi­dus ou en­tre­prises

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.