Un ado­les­cent agres­sé à mort

Le Temps (Tunisia) - - Faits de Société -

La nou­velle n’a mal­heu­reu­se­ment sur­pris per­sonne. Ju­lien, le ly­céen de Saint-na­bord âgé de 17 ans frap­pé à la sor­tie d’une boîte de nuit de Nan­cy, n’a pas sur­vé­cu à ses bles­sures. Il est dé­cé­dé à l’hô­pi­tal cen­tral de Nan­cy ce mar­di à 14 h 15. Sa fa­mille et ses amis étaient pré­pa­rés au pire de­puis plu­sieurs jours. Dès di­manche, les mes­sages de sym­pa­thie qui se sont mul­ti­pliés sur Fa­ce­book res­sem­blaient à des condo­léances. Le jeune homme était dans un état déses­pé­ré. Seules des ma­chines le main­te­naient en vie. Confor­mé­ment à la vo­lon­té de ses pa­rents, elles ont été ar­rê­tées ce mar­di, en dé­but d’après-mi­di. C’est l’épi­logue dra­ma­tique d’un énième in­ci­dent à la sor­tie d’une dis­co­thèque de Nan­cy. Dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di, le ly­céen de Jeanne-d’arc à Re­mi­re­mont s’est ren­du dans la boîte de nuit si­tuée dans la tour Thiers, à cô­té de la gare de Nan­cy. Il était avec un co­pain et une co­pine. Le trio a ap­pa­rem­ment eu maille à par­tir avec d’autres clients. Un échange de re­gards. Un peu de ten­sion. Rien de plus semble-t-il. Suf­fi­sant quand même pour que Ju­lien quitte les lieux en com­pa­gnie de ses deux amis. La res­pon­sable des por­tiers les a ac­com­pa­gnés sur quelques di­zaines de mètres puis les a lais­sés. Ar­ri­vés place de la Ré­pu­blique, le jeune homme et ses ca­ma­rades au­raient re­trou­vé les in­di­vi­dus qu’ils avaient croisés en dis­co­thèque. L’un d’eux a mis un coup de poing à Ju­lien. Un seul coup. Mais le ly­céen est tom­bé et sa tête a heur­té le sol. Pris en charge par les pom­piers quelques ins­tants plus tard, il a été conduit aux ur­gences de l’hô­pi­tal cen­tral. Seule une frac­ture du nez au­rait été diag­nos­ti­quée. Le jeune gar­çon a été au­to­ri­sé à ren­trer chez lui en mi­lieu de ma­ti­née. Mais il a dû être ré­hos­pi­ta­li­sé d’ur­gence en fin d’après-mi­di, après que sa mère l’a dé­cou­vert sans connais­sance dans sa chambre. Pour l’ins­tant, les po­li­ciers du SRPJ de Nan­cy sont fo­ca­li­sés sur la re­cherche de l’in­di­vi­du qui a don­né le coup de poing fa­tal. Ils peuvent comp­ter sur la des­crip­tion four­nie par les deux amis de la vic­time qui ont as­sis­té à l’agression. Les ca­mé­ras de sur­veillance qui se trouvent dans le sec­teur de la gare peuvent éga­le­ment four­nir des in­di­ca­tions pré­cieuses. Les en­quê­teurs ont éga­le­ment lan­cé un ap­pel à té­moins, avec un nu­mé­ro de té­lé­phone à ap­pe­ler (le 03 83 17 29 44) pour re­cueillir des té­moi­gnages sur ce qui s’est pas­sé dans la dis­co­thèque puis place de la Ré­pu­blique. Bref, l’iden­ti­fi­ca­tion de l’au­teur du coup de poing ne de­vrait être qu’une ques­tion de temps. Son in­ter­pel­la­tion ne ré­pon­dra tou­te­fois pas à toutes les ques­tions. Car des in­ter­ro­ga­tions se posent éga­le­ment sur la prise en charge de la vic­time par les se­cours. Dans ce contexte, l’au­top­sie du corps du jeune homme, qui au­ra lieu dans les pro­chains jours, se­ra cru­ciale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.