«J'avais dit à Zi­dane de res­ter avec moi au Real»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Si Zi­né­dine Zi­dane peut fiè­re­ment ex­hi­ber sa Ligue des cham­pions, rem­por­tée à la tête du Real Ma­dridl a sai­son der­nière, c’est un peu aus­si grâce à Carlo An­ce­lot­ti, qui l’avait lui-même ga­gné deux ans plus tôt.

Voir ga­le­rie .Car le tech­ni­cien ita­lien, à l’époque, était ce­lui qui avait of­fert à Zi­dane un poste d’ad­joint à ses cô­tés, et qui plus tard, l’avait même re­te­nu au sein de la Mai­son Blanche quand il était sol­li­ci­té par Bor­deaux pour de­ve­nir leur en­traî­neur n°1. Et ce­lui qui a dé­bar­qué au Bayern Mu­nich ra­conte dé­sor­mais comment tout s’est gou­pillé avec son ap­pren­ti, au­jourd’hui de­ve­nu ce­lui du Real Ma­drid.

"Le fait qu’il ait en­traî­né le Real Ma­drid était très bon pour lui et pour le club. Zi­dane a beau­coup de cha­risme et il est res­pec­té par les joueurs. Je l’ai vu quand il était mon ad­joint et je pense que la clé se si­tuait là. Les joueurs avaient des pro­blèmes avec Be­ni­tez, et quand Zi­zou est ar­ri­vé, il a tout chan­gé. Les joueurs se sont tous ran­gés der­rière lui", a ra­con­té An­ce­lot­ti dans un long en­tre­tien ac­cor­dé à nos confrères de L’équipe.

Voir ga­le­rie In­ter­ro­gé sur le con­seil qu’il avait pu pro­di­guer à Zi­dane au mo­ment sol­li­ci­ta­tions de Bor­deaux, l’an­cien coach du PSG n’a pas élu­dé la ques­tion : "Mes conseils ? De res­ter à Ma­drid, avec moi. À l’ar­ri­vée, il a choi­si d’en­traî­ner le Cas­tilla et ce­la a été une bonne ex­pé­rience pour lui. Je pense qu’au­tour de lui, à Ma­drid, il y a une très bonne at­mo­sphère."

"Il a beau­coup étu­dié. Il a eu le cou­rage d’être mon ad­joint. Il a eu le cou­rage d’en­traî­ner la ré­serve du Real. Sur­tout, il a la connais­sance du jeu et du club. Et il a une très bonne re­la­tion avec les joueurs. À la fin, la clé, c’est la re­la­tion avec les joueurs. Je pense que tous les en­traî­neurs doivent le com­prendre. Plus ta re­la­tion est bonne, plus elle est proche, meilleurs sont tes ré­sul­tats. Il est jeune et c’est seule­ment sa deuxième an­née à la tête du Real. Chaque jour, il va amé­lio­rer son ex­pé­rience et sa connais­sance du foot", a même ajou­té An­ce­lot­ti, qui pro­met donc un ave­nir très am­bi­tieux à l’an­cien cham­pion du monde.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.