Tue­rie à Wa­shing­ton

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Etats-unis

La po­lice amé­ri­caine re­cher­chait hier un homme ar­mé qui a tué cinq per­sonnes lors d'une fu­sillade dans un centre com­mer­cial de l'etat de Wa­shing­ton, dans le nord-ouest des Etats-unis, avant de prendre la fuite. Quatre femmes et un homme ont été tués, a pré­ci­sé la po­lice dans un nou­veau bi­lan de la fu­sillade qui s'est pro­duite ven­dre­di soir.

Un bi­lan pré­cé­dent fai­sait état de quatre dé­cès, mais un homme bles­sé qui avait été trans­por­té à l'hô­pi­tal dans un état cri­tique a suc­com­bé à ses bles­sures, a in­di­qué un por­te­pa­role de la po­lice de l'etat de Wa­shing­ton, Mark Fran­cis. Se­lon lui, le sus­pect est un "homme his­pa­nique vê­tu de gris".

La fu­sillade a eu lieu dans le centre com­mer­cial Cas­cade Mall de la ville de Bur­ling­ton, à quelque 110 km au nord de Seat­tle. La po­lice, aler­tée par des ap­pels à 18h58 (00h58 GMT), est in­ter­ve­nue ra­pi­de­ment et le centre com­mer­cial a été éva­cué. La po­lice a qua­drillé les lieux et des mé­de­cins sont in­ter­ve­nus sur place. Sur une sé­quence ti­rée de la vi­déo­sur­veillance, et dif­fu­sée par les mé­dias lo­caux, on voit le sus­pect, à l'air jeune, mu­ni de ce qui pour­rait être un fu­sil.

D'après le po­li­cier, le sus­pect a été vu pour la der­nière fois en train de se di­ri­ger à pied vers une au­to­route qui passe à proxi­mi­té du centre com­mer­cial si­tué à Bur­ling­ton, une ville entre Seat­tle et la fron­tière canadienne. "Nous re­cher­chons ac­ti­ve­ment le sus­pect et des pistes", a ajou­té le ser­gent Fran­cis. Les ser­vices de se­cours ont pé­né­tré dans le Cas­cade Mall "sous es­corte", après que la po­lice a don­né son feu vert, pour soi­gner les bles­sés, a-t-il pré­ci­sé. Des té­moins ont in­di­qué à la chaîne KOMO News que le ti­reur a pé­né­tré dans un grand ma­ga­sin Ma­cy's où il a ou­vert le feu.

"J'ai en­ten­du un tir (...) puis trois autres per­sonnes ont com­men­cé à cou­rir, di­sant "une arme" et en­suite il y a eu des tirs et des tirs", a ra­con­té à la chaîne Ar­man­do Pa­ti­no, sa­la­rié dans une bou­tique de té­lé­pho­nie. "Je suis re­tour­né dans ma bou­tique. Cer­taines per­sonnes ne sa­vaient pas où al­ler, je les ai fait en­trer dans la bou­tique", a-t-il ajou­té. Pen­dant plu­sieurs heures, onze équipes de re­cherche et deux équipes de chiens ont ins­pec­té le bâ­ti­ment de 40.320 mètres car­rés. Les au­to­ri­tés, qui se concentrent sur l'en­quête, de­vraient te­nir une confé­rence de presse à 08h00 (15h00 GMT). Le centre com­mer­cial res­te­ra fer­mé sa­me­di.

Cette fu­sillade in­ter­vient alors que le pays est agi­té par un dé­bat sur la ques­tion des armes à feu.

Les fu­sillades meur­trières se­couent ré­gu­liè­re­ment les Etats-unis, où les armes à feu causent en­vi­ron 90 dé­cès par jour. Le dé­bat sur ces armes a été ra­vi­vé par les at­ten­tats d'or­lan­do et de San Ber­nar­di­no (Ca­li­for­nie) en dé­cembre 2015 --un couple avait tué 14 per­sonnes-- mais sans avan­cées no­tables dans un pays où le droit de por­ter des armes est ins­crit dans la Cons­ti­tu­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.