L’im­pôt en­core de l’im­pôt pour ren­flouer les caisses de l’etat

Lec­ture dans le pro­jet de la loi de Fi­nances 2017

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Tout le monde s’ac­corde pour conclure que l’an­née 2017 s’an­nonce mou­ve­men­tée et plus dif­fi­cile qu’elle l’a été du­rant l’exer­cice en cours. La fra­gi­li­té de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique, la di­sette des res­sources fi­nan­cières, l’élar­gis­se­ment du dé­fi­cit bud­gé­taire et les échéances de rem­bour­se­ment de cer­tains viennent tous pe­ser de tout leur poids pour com­pli­quer en­core plus la pré­pa­ra­tion et les ob­jec­tifs du budget de l’etat 2017. Que pré­voit de spé­cial et sa­lu­taire ce pro­jet de loi ? Est-ce un signe pré­cur­seur de la po­li­tique d’aus­té­ri­té pré­co­ni­sée par le Chef du Gou­ver­ne­ment? La pre­mière mou­ture du pro­jet de loi de fi­nances 2017 pré­voit des me­sures bud­gé­taires et une bat­te­rie de me­sures fis­cales. La LF 2017 a fixé comme ob­jec­tifs : la maî­trise du dé­fi­cit bud­gé­taire et du taux d’en­det­te­ment, trou­ver un juste équi­libre entre des me­sures im­pul­sant le rythme des in­ves­tis­se­ments pri­vés et la re­prise du rythme de crois­sance et les me­sures à même de ren­flouer la Caisse de l’etat. Le pro­jet de la LF2017 pré­voit une sé­rie de me­sures fis­cales re­grou­pées en 8 cha­pitres. Comme à l’ac­cou­tu­mée le gou­ver­ne­ment n’ar­rive pas à se dé­faire de son tour de passe-passe fis­cal. L’im­pôt di­rect étant la prin­ci­pale source de fi­nan­ce­ment in­té­rieur du budget. La ré­vi­sion du Ba­rème et des taux d’im­po­si­tion de L’IRPP (Im­pôt sur les re­ve­nus des per­sonnes phy­siques) ef­fa­rouche les contri­buables no­tam­ment des sa­la­riés qui crient à juste rai­son une in­éga­li­té fis­cale. Trois scé­na­rios ont été re­te­nus par l’exé­cu­tif. En at­ten­dant de choi­sir une al­ter­na­tive : plu­sieurs in­ter­ro­ga­tions se posent : quel se­rait l’im­pact de cette me­sure sur la pres­sion fis­cale la­quelle dé­passe ac­tuel­le­ment les 21%. Quelle tranche de re­ve­nus se­ra par­ti­cu­liè­re­ment lé­sée et sur­tout qu’en est-il des re­cettes fis­cales at­ten­dues par cette dis­po­si­tion?

Quoi qu’il en soit e pour faire face au dés­équi­libre bud­gé­taire et au ta­ris­se­ment des res­sources, le che­min le plus court et le moins ris­qué reste ce­lui de l’im­pôt di­rect et des re­te­nues à la source sur les per­sonnes phy­siques. Qu’en di­ront les spé­cia­listes du pro­jet de la LF 2017 ?

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.