Atout jeu­nesse pour la ga­le­rie Roubt­zoff

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ha­tem BOURIAL

Arts plas­tiques

Pour sa ren­trée ar­tis­tique, la ga­le­rie mar­soise ouvre son es­pace à huit jeunes ar­tistes et leurs oeuvres en mou­ve­ment. Une dé­marche à sa­luer et des ta­lents à dé­cou­vrir dès le 1er oc­tobre à l'oc­ca­sion du ver­nis­sage de l'ex­po­si­tion "1.0 En­vie"...

La ren­trée ar­tis­tique bat son plein et les ga­le­ries in­ves­tissent aus­si bien sur les va­leurs sûres de l'art mo­derne que sur les nou­veaux ac­teurs de la scène contem­po­raine. Dans cette op­tique, Seif Chaouch, di­rec­teur de la ga­le­rie Alexandre Roubt­zoff à la Mar­sa, in­nove en ou­vrant son es­pace à huit jeunes créa­teurs.

En ef­fet, l'ex­po­si­tion de ren­trée de la ga­le­rie, sur­tout connue pour ses col­lec­tions orien­ta­listes, est un hymne à la jeu­nesse avec la pré­sence d'ar­tistes peu connus dont cer­tains sont en­core à leurs dé­buts. Cette dé­marche cou­ra­geuse est de nature à sus­ci­ter bien des dé­cou­vertes lors du ver­nis­sage de l'ex­po­si­tion "1.0 En­vie" qui au­ra lieu le sa­me­di 1er oc­tobre.

Entre ins­pi­ra­tions sou­fis, style ex­pres­sion­niste et concepts por­teurs

Les oeuvres an­non­cées sont celles de huit ar­tistes dont les âges os­cil­lent entre 21 et 34 ans. Et c'est avec une saine cu­rio­si­té que l'on at­tend de dé­cou­vrir par exemple les oeuvres de Sa­fa Bor­gi, ré­pu­tée réa­li­ser ses tra­vaux au rythme de la mu­sique sou­fi. Les oeuvres de Bor­gi se ca­rac­té­risent par une dy­na­mique cir­cu­laire et des re­cherches ver­sées dans l'abs­trac­tion.

Pen­sion­naire de l'ins­ti­tut des Beauxarts de Tu­nis, Em­na Zoua­ri est la ca­dette du groupe des ex­po­sants et pré­sen­te­ra son tra­vail sur la ca­pa­ci­té de la bande dessinée à évo­luer vers la pein­ture. La ré­flexion sur l'illustration jeu­nesse est au coeur de la créa­tion chez Fer­daous Ab­del­krim alors que Se­li­ma An­gler re­crée des com­po­si­tions à par­tir d'un trai­te­ment sin­gu­lier des illus­tra­tions de mode.

Plus clas­siques, les dis­po­si­tifs de Hai­fa Me­diou­ni et Sa­brine Chaouch sont ins­tal­lés res­pec­ti­ve­ment dans un style ex­pres­sion­niste et dans l'em­ploi de l'acry­lique. En­fin Sy­rine Jom­ni et Ous­sa­ma Am­mar dé­voi­le­ront leurs pro­jets propres qui ont pour titres res­pec­tifs "Ca­mou­flage" et "Eu­pho­ria".

De la mé­moire de Roubt­zoff à la gé­né­ra­tion mon­tante

Les huit ar­tistes sé­lec­tion­nés par Seif Chaouch de­vraient ain­si ré­ser­ver bien des sur­prises au pu­blic qui se­ra confron­té à la jux­ta­po­si­tion de plu­sieurs uni­vers dans le même es­pace. Et c'est là un des atouts de cette ex­po­si­tion col­lec­tive qui met en va­leur des ta­lents in­dé­niables, un im­por­tant tra­vail de concep­tua­li­sa­tion et des ap­proches plas­tiques an­crées dans la mo­der­ni­té.

Avec ces jeunes ar­tistes lan­cés dans le bain, la ga­le­rie Roubt­zoff ouvre la sai­son en met­tant en avant sa vo­ca­tion de dé­cou­vreur de ta­lents et de pro­mo­teur des plas­ti­ciens de la gé­né­ra­tion mon­tante. Sur­tout connue pour son ex­per­tise dans le do­maine de l'art orien­ta­liste, cette ga­le­rie avait aus­si dans le pas­sé fait connaitre et dif­fu­sé des ta­lents in­dé­niables à l'image par exemple de Adel Akre­my. Dé­diée à Alexandre Roubt­zoff (18841949), un peintre russe ayant pas­sé le plus clair de sa vie en Tu­ni­sie, la ga­le­rie fon­dée par Seif Chaouch est au­tant un havre pour les jeunes ar­tistes qu'un des pôles ma­jeurs du mar­ché de l'art en Tu­ni­sie.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.