Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

Ta­pis rouge et stars au mi­lieu des belles sen­teurs de Hen­né et de Mlou­khia!

Après une pre­mière édi­tion pro­met­teuse, le Fes­ti­val In­ter­na­tio­nal du film arabe de Ga­bès re­vient pour une deuxième ses­sion pleine de sur­prises ! Le coup d'en­voi a été don­né sa­me­di 24 sep­tembre au ma­gni­fique souk de Ja­ra à Ga­bès. Le ta­pis rouge et les stars au mi­lieu des sen­teurs de Hen­né et de Mlou­khia!

C'est un film pa­les­ti­nien qui a rem­por­té un suc­cès cri­tique mon­dial « Dé­gra­dé » des frères Ta­ra­zane et Arab Nas­ser qui se­ra pro­je­té pour la soi­rée d’ou­ver­ture. Ga­bès, entre oa­sis, mer et mon­tagnes dé­ser­tiques se­ra sous les pro­jec­teurs du­rant toute une se­maine.

Mar­rai­née et cou­vée par Hend Sa­bri, elle aus­si ori­gi­naire du sud tu­ni­sien, cette édi­tion ac­cueille­ra des poin­tures du ci­né­ma à l’ins­tar de la co­mé­dienne sy­rienne Kin­da Al­loosh, de l’ac­teur égyp­tien Kha­led Abol Na­ga, des réa­li­sa­teurs Ah­med Ra­sh­wan et Mo­ha­med Ta­zi, de la pro­duc­trice Dor­ra Bou­chou­cha, de la di­rec­trice du Fes­ti­val de Louxor Az­za al Hus­sei­ni. Sa par­ti­cu­la­ri­té vient aus­si de ses ju­rys 100% fé­mi­nins. Ja­li­la Bac­car, Son­dos Bel­has­sen, Sa­bah Bou­zoui­ta, et Nei­la Ghar­bi en se­ront les pré­si­dentes. Le pu­blic pour­ra voir des films qui in­carnent le re­nou­veau du ci­né­ma arabe : " Kou­dou­rat ghayr aa­dyia " de Daoud Ab­des­sayed (EGYPTE), le do­cu­men­taire fran­co-mau­ri­ta­nien "Chou­cha" qui ra­conte la souf­france des ré­fu­giés afri­cains en Tu­ni­sie, et des courts-mé­trages in­édits comme " Hawyia/id" (Ara­bie Saou­dite), Ghass­ra du tu­ni­sien Ja­mil Na­j­jar. La sec­tion " Re­gards ex­té­rieurs" ac­cueille­ra des oeuvres eu­ro­péennes comme " Ha­ra­miste" de An­toine Des­ro­siéres ou le do­cu­men­taire ré­com­pen­sé " Bagh­dad, chro­nique d'une ville em­mu­rée" de Lu­cas Men­get. Le Fes­ti­val de Ga­bès pro­po­se­ra aus­si des films d'étu­diants et étu­diantes de ci­né­ma de 7 pays arabes dans la sec­tion " Films d'école". Cer­tains se­ront peut être les réa­li­sa­teurs-stars de de­main. Le fes­ti­val ren­dra un hom­mage spé­cial au grand réa­li­sa­teur égyp­tien Mo­ha­med Khan, qui s’est éteint en juillet der­nier. Et n'ou­blie­ra pas des fi­gures du ci­né­ma tu­ni­sien telles que Ab­del­la­tif Ham­rou­ni ou Kal­thoum Bor­naz.

Le fes­ti­val amè­ne­ra le ci­né­ma là où il ne va pas d'ha­bi­tude : le ja­po­nais Sei­go To­no don­ne­ra une le­çon de ci­né­ma dans des écoles pri­maires à Mat­ma­ta et Ma­reth, alors que Lei­la Tou­bel ani­me­ra un ate­lier sur l'arabe dia­lec­tal dans le ci­né­ma pour des col­lé­giens de Ga­bès. Entre longs-mé­trages, films d’école, re­gards ex­té­rieurs, … pas moins de 54 pro­jec­tions sont donc au pro­gramme et ne man­que­ront pas d'at­ti­rer no­tam­ment les étu­diants des dif­fé­rentes uni­ver­si­tés de la ville. L'ac­tion se pas­se­ra éga­le­ment en de­hors des salles obs­cures avec des soi­rées dans l'oa­sis de Ch­nen­ni ou à Mat­ma­ta avec en point d'orgue une pro­jec­tion en plein air sur la ma­gni­fique plage d'ez­za­rat, à une tren­taine de ki­lo­mètres du centre ville de Ga­bès, de la co­mé­die ma­ro­caine " A la Re­cherche du ma­ri de ma femme" di­manche 25 sep­tembre. Autre sur­prise pour les ama­teurs de street art et de cal­li­gra­phie, la pré­sence de l’ar­tiste de rue el Seed, ori­gi­naire de Ga­bès, dont on a pu ad­mi­rer les oeuvres à " Djer­ba­hood" , à Du­bai, Pa­ris et New York, et qui dé­di­ca­ce­ra son ou­vrage « Lost Walls – A Cal­li­graf­fi­ti Jour­ney Th­rough Tu­ni­sia » sa­me­di ma­tin. Des fi­gures du pay­sage mé­dia­tique et po­li­tique sont an­non­cées sur le ta­pis rouge de Ga­bès, telles que Raouf Ben Amor, Ka­mel Toua­ti, Lot­fi Bouch­naq, le slam­meur Ha­tem Ka­roui, Kha­led Houis­sa, Mo­ha­med Ali Nah­di, l'an­cienne miss Tu­ni­sie Hi­ba Tal­mou­di, le pro­duc­teur Imed Mar­zouk... Mou­rad Ze­ghi­di et Ni­zar Chaa­ri se­ront les maîtres de cé­ré­mo­nie des soi­rées d'ou­ver­ture et de clô­ture. Cé­ré­mo­nie of­fi­cielle de re­mise du prix Zi­ryab Le pa­lais En­ne­j­ma Ez­zah­ra abrite le sa­me­di 1er Oc­tobre 2016, qui coïn­cide avec la cé­lé­bra­tion de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la mu­sique, la cé­ré­mo­nie of­fi­cielle de re­mise du prix Zi­ryab pour la sau­ve­garde et la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine mu­si­cal et la pro­mo­tion des re­cherches sur les mu­siques de la Mé­di­ter­ra­née/ dans sa deuxième édi­tion. La soi­rée qui dé­marre à par­tir de 17H00, se­ra mar­quée par la re­mise des prix aux lau­réats et un concert de mu­sique in­ti­tu­lé "la Ca­ra­vane des modes" don­née par l’en­semble Al Ur­mawî Omar Me­tioui (Ma­roc), qui met à l’hon­neur le oud (luth) dans toutes ses va­riantes, magh­ré­bine, mash­re­qi et turque. Le Prix Zi­ryab pour la sau­ve­garde et la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine mu­si­cal et la pro­mo­tion des re­cherches sur les mu­siques de la Mé­di­ter­ra­née, consti­tue une dis­tinc­tion ho­no­ri­fique des­ti­née à cou­ron­ner une car­rière dé­diée à la sau­ve­garde du pa­tri­moine mu­si­cal mé­di­ter­ra­néen, à sa va­lo­ri­sa­tion et à la re­cherche sur les mu­siques de la Mé­di­ter­ra­née. Les lau­réats de la deuxième édi­tion sont au nombre de trois : Omar Me­tioui, mu­si­cien et cher­cheur (Ma­roc) , Laurent Au­bert, spé­cia­liste des mu­siques tra­di­tion­nelles, an­thro­po­logue, di­rec­teur des Ate­liers d’eth­no­mu­si­co­lo­gie à Ge­nève et mu­si­cien (Suisse) et Dr Saad Al­lah Agha al-ka­laa, mu­si­cien cher­cheur et pro­duc­teur d'emis­sions Té­lé­vi­sées consa­crées à la mu­sique arabe (Sy­rie).

Pour rap­pel, la pre­mière édi­tion a pri­mé les mu­si­ciens et cher­cheurs sui­vants : Zied Ghar­sa, mu­si­cien, com­po­si­teur et chan­teur (Tu­ni­sie), Abe­la­ziz Ben Ab­del­je­lil, cher­cheur en mu­si­co­lo­gie, (Ma­roc), Jean Du­ring, di­rec­teur de re­cherche émé­rite ( France), Ali Imam, joueur de oud (Irak)/, Mi­kis Theo­do­ra­kis, com­po­si­teur et chef d’or­chestre (Grèce). Des hom­mages post­humes ont été ren­dus éga­le­ment à la mé­moire de Sa­lah El Mah­di, Chef d'or­chestre, com­po­si­teur (Tu­ni­sie) et Ju­lien J. Weiss, gui­ta­riste et joueur de qa­nun (France).

Lan­cé of­fi­ciel­le­ment en août 2014 par trois ins­ti­tu­tions (le Centre des Mu­siques Arabes et Mé­di­ter­ra­néennes, En­ne­j­ma Ez­zah­ra, le Pro­gramme Med 21 et les Jour­nées Mu­si­cales de Car­thage), ce prix se veut un hom­mage à Zi­ryab (Abu Al-has­san Ali ben Na­fi, né à Mos­soul en 789 et dé­cé­dé à Cor­doue en 857), mu­si­cien de gé­nie, ci­toyen du monde, qui fut l’une des prin­ci­pales fi­gures de l'his­toire de la mu­sique ara­bo-an­da­louse au Ixème siècle. Il est dé­cer­né an­nuel­le­ment à des lau­réats choi­sis par­mi des can­di­dats pro­ve­nant res­pec­ti­ve­ment des pays du Magh­reb, du Ma­chreq (Moyen-orient) et de la rive Nord de la Mé­di­ter­ra­née. ‘’He­di" de Mo­ha­med Ben At­tia en com­pé­ti­tion pre­mière oeuvre" au Lon­don Film Fes­ti­val Le film tu­ni­sien Hé­di (Nheb­bek Hé­di) du réa­li­sa­teur Mo­ha­med Ben At­tia, fi­gure dans la com­pé­ti­tion "pre­mière oeuvre" au Fes­ti­val BFI du film de Londres (Lon­don Film Fes­ti­val) qui se tien­dra du 5 au 16 oc­tobre 2016, se­lon le pro­gramme com­plet pu­blié sur le site du Fes­ti­val.

Sor­tie en 2016, cette fic­tion de 89 mi­nutes est pro­duite du cô­té de la Tu­ni­sie par Dor­ra Bou­chou­cha en par­te­na­riat avec la Bel­gique, la France, le Qa­tar et les Emi­rats-arabes Unis. Le jeune ac­teur Ma­jd Mas­tou­ra in­ter­prète le rôle prin­ci­pal, dans le per­son­nage de Hé­di, aux cô­tés de Rym Ben Mes­saoud et Sa­bah Bou­zoui­ta. Le long-mé­trage brosse le por­trait de Hé­di, un jeune homme de 25 ans sans his­toire, qui vit sous l’au­to­ri­té en­va­his­sante de son en­tou­rage. Un jour, il voit sa vie chan­ger avec l’ar­ri­vée de Rim qui l’em­barque dans une re­la­tion pas­sion­nelle pour se trou­ver en­fin confron­té entre deux choix.

A sa sor­tie in­ter­na­tio­nale à la 66ème édi­tion de la "Ber­li­nale", Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film de Ber­lin, en Al­le­magne, le film a été dou­ble­ment pri­mé. Il avait dé­cro­ché le prix de la meilleure oeuvre et l’ours d’ar­gent du meilleur ac­teur, plus haute dis­tinc­tion du fes­ti­val, dé­cer­né à Ma­j­di Mas­tou­ra.

Pro­je­té en avant-pre­mière à la Ber­li­nale, "Nheb­bek Hé­di" était la pre­mière pro­duc­tion arabe et tunisienne qui par­ti­ci­pait de­puis 20 ans à ce pres­ti­gieux fes­ti­val eu­ro­péen, or­ga­ni­sé du 11 au 21 fé­vrier 2016. Il fi­gu­rait en com­pé­ti­tion of­fi­cielle de la Ber­li­nale, par­mi dix sept (17) films pro­ve­nant de 14 pays. Le Lon­don Film Fes­ti­val 2016 ver­ra la pro­jec­tion de 193 films de fic­tion et 52 films do­cu­men­taires, dont 18 films en avant pre­mière, 8 pre­mières mon­diales et 39 pre­mières eu­ro­péennes. Il y au­ra éga­le­ment la dif­fu­sion de 144 courts-mé­trages

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.