Le­vée du couvre-feu à Char­lotte

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Les au­to­ri­tés de Char­lotte ont le­vé di­manche le couvre-feu qu’elles avaient ins­tau­ré en rai­son de ma­ni­fes­ta­tions par­fois vio­lentes sur­ve­nues après la mort d’un Noir abat­tu par la po­lice. Dans un com­mu­ni­qué com­mun, le maire de cette ville du sud-est des Etats-unis, Jen­ni­fer Ro­berts, et le pré­sident de la po­lice du com­té, Tre­vor Ful­ler, ont an­non­cé dans la soi­rée que la le­vée du couvre-feu, ins­tau­ré jeu­di, pre­nait ef­fet «im­mé­dia­te­ment». Ils ont ap­pe­lé la po­pu­la­tion à «mon­trer son uni­té d’une ma­nière pa­ci­fique et lé­gale». Des ma­ni­fes­ta­tions de pro­tes­ta­tion ont eu lieu toutes les nuits à Char­lotte, une ville de Ca­ro­line du Nord, de­puis la mort de Keith La­mont Scott, un Noir de 43 ans abat­tu mar­di par la po­lice. De nou­velles ma­ni­fes­ta­tions ont eu lieu dans la nuit de di­manche à lun­di, mais elles sont res­tées pa­ci­fiques. Sa­me­di, la po­lice, cé­dant à la pres­sion de res­pon­sables po­li­tiques et des ma­ni­fes­tants, a pu­blié des vi­déos de la scène de la mort de Keith Scott. Mais ces images ne per­mettent pas de dé­ter­mi­ner si Scott te­nait une arme au mo­ment des faits comme les au­to­ri­tés le dé­clarent. La fa­mille de la vic­time af­firme, elle, qu’il te­nait un livre. «Nous ne com­pre­nons pas com­ment cet in­ci­dent a abou­ti à la perte d’une vie», a dé­cla­ré Ray Dotch, beau-frère de Keith Scott. «Et ce n’est pas clair dans les vi­déos qui ont été pu­bliées».

Avant celles de la po­lice, la fa­mille avait dif­fu­sée une vi­déo des faits, tour­née par l’épouse de Keith Scott mais qui n’est pas concluante elle non plus.

La po­lice dit qu’elle a trou­vé sur les lieux un pis­to­let char­gé qui pré­sente des traces de L’ADN de Keith Scott, et que ce der­nier avait à la che­ville un hol­ster ou étui pour une arme à feu. La po­lice a pu­blié des pho­tos de ces ob­jets ain­si que d’une ci­ga­rette de ma­ri­jua­na.

Elle a dé­cla­ré que la confron­ta­tion entre les po­li­ciers et Keith Scott avait com­men­cé lorsque les agents, ve­nus pour ar­rê­ter une autre per­sonne, ont aper­çu Scott en train de rou­ler une ci­ga­rette de ma­ri­jua­na dans sa voi­ture, ga­rée de­vant son im­meuble, et l’ont vu te­nir un pis­to­let.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.