L’al­gé­rie ap­pelle à agir sur l’offre

Le Temps (Tunisia) - - Economie & Finances -

Le mi­nistre al­gé­rien de l'ener­gie, Nou­red­dine Bou­tar­fa, a une nou­velle fois in­sis­té hier sur la né­ces­si­té d'agir sur l'offre d'or noir pour sta­bi­li­ser le mar­ché pé­tro­lier et re­lan­cer les in­ves­tis­se­ments, avant le dé­but d'une réunion in­for­melle de l'opep à Al­ger.

Il faut agir sur l'offre pour pou­voir « re­sta­bi­li­ser » le mar­ché, plom­bé de­puis plus de deux ans par une pro­duc­tion ex­cé­den­taire, a dé­cla­ré M. Bou­tar­fa lors d'une confé­rence de presse clô­tu­rant un fo­rum éner­gé­tique in­ter­na­tio­nal et avant la réunion du car­tel dont l'al­gé­rie fait par­tie. Ce mar­ché de l'éner­gie a be­soin d'être un peu ré­gu­lé, a-t-il pour­sui­vi. La loi de l'offre et de la de­mande ne s'ap­plique pas de ma­nière ra­tion­nelle. Se­lon l'agence in­ter­na­tio­nale de l'éner­gie (AIE), les in­ves­tis­se­ments dans l'ex­plo­ra­tion-pro­duc­tion de pé­trole et de gaz ont chu­té de 25% en 2015 et ont conti­nué à dé­cli­ner par la suite.

In­ves­tir à moins de 50 dol­lars (le ba­ril) n'est pas pos­sible, a es­ti­mé le mi­nistre al­gé­rien. Est-ce que fi­na­le­ment cette si­tua­tion ne va pas créer une autre si­tua­tion en­core plus com­plexe dans les an­nées à ve­nir? D'où l'in­té­rêt de tous les pays de trou­ver un com­pro­mis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.