Les au­teurs des faits sous les ver­rous

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

Les faits concernent le vol d’une voi­ture ap­par­te­nant à un di­plo­mate d’une am­bas­sade arabe en Tu­ni­sie, ha­bi­tant aux Jar­dins de Car­thage. La voi­ture a dis­pa­ru de de­vant le do­mi­cile du di­plo­mate qui a dé­po­sé une plainte contre X pour vol de voi­ture ain­si que cer­tains autres ob­jets qui ont été sub­ti­li­sés au pas­sage par les mal­frats, de la mai­son de la vic­time. Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique a or­don­né l’ou­ver­ture d’une en­quête aux agents de la po­lice de Mnih­la grâce à la di­li­gence des­quels, les voi­ture a été re­trou­vée avec à l’in­té­rieur, tous les autres ob­jets vo­lés, de la mai­son du di­plo­mate, et qui ont été res­ti­tués à leur pro­prié­taire. Les mal­frats ont été pla­cés en dé­ten­tion en at­ten­dant d’être ju­gés pour leur for­fait, qu’ils ont bien en­ten­du re­con­nu. Les membres de « la bri­gade de la mort » ont com­pa­ru der­niè­re­ment de­vant la chambre cri­mi­nelle près le tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Tunis, spé­cia­li­sée dans les af­faires de ter­ro­risme. Par­mi les 25 ac­cu­sés dans cette af­faire, 17 sont en état de dé­ten­tion, tan­dis les autres sont en fuite. Ils sont in­cul­pés d’ap­par­te­nance à une or­ga­ni­sa­tion ter­ro­riste opé­rant à l’in­té­rieur du ter­ri­toire ain­si qu’à l’étran­ger, de re­cru­te­ment d’in­di­vi­dus en vue de les en­trai­ner pour l’ac­com­plis­se­ment d’opé­ra­tions ter­ro­ristes, en leur pro­cu­rant des ex­plo­sifs, des mu­ni­tions et des armes à cet ef­fet. Les ac­cu­sés ont ai­dé par leur sou­tien lo­gis­tique des groupes ter­ro­ristes ter­rés dans les mon­tagnes en leur pro­cu­rant des re­fuges et de la nour­ri­ture. Cette bri­gade a été fon­dée par le ter­ro­riste Ah­med Rouis­si qui a su­per­vi­sé les en­trai­ne­ments de cer­tains membres en vue de les pré­pa­rer à des actes sui­ci­daires ten­dant à as­sas­si­ner Med Ali La­roui, ex porte-pa­role du mi­nis­tère de l’in­té­rieur, ain­si que cer­taines autres per­son­na­li­tés po­li­tiques à l’ins­tar d’ Ah­med Ne­jib Cheb­bi ou Maya Je­ri­bi. cer­tains avo­cats de la dé­fense ont dé­plo­ré les « ar­res­ta­tions ar­bi­traires de cer­tains de leurs clients » qui n’ont rien à voir le ter­ro­risme se­lon leurs dires. Ils ont sol­li­ci­té du tri­bu­nal leur li­bé­ra­tion pro­vi­soire. Le tri­bu­nal n’a pas ac­quies­cé à cette de­mande et a ren­voyé l’af­faire à une date ul­té­rieure.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.