Il brise 1 640 bou­teilles au su­per­mar­ché

Le Temps (Tunisia) - - Faits De Société -

La se­maine der­nière, un homme s’est ren­du au rayon al­cool d’un su­per­mar­ché d’epi­nal (Vosges) où il a bri­sé tout ce qui se trou­vait de­vant lui. Se­lon nos confrères de Vosges Ma­tin, l’homme s’est pré­sen­té quelques jours plus tard au com­mis­sa­riat, où il a avoué les faits et ex­pli­qué qu’il avait été cho­qué par la mort de son père. Le di­rec­teur du ma­ga­sin a por­té plainte pour un pré­ju­dice de 8 895 eu­ros, soit 1 640 bou­teilles. Meurtre à coups de cou­teau Le ca­davre dé­nu­dé et en­san­glan­té de Ben­ja­min Le­borgne a été re­trou­vé à proxi­mi­té de l’étang de Vé­lines, en Dor­dogne. Ce sont trois amis qui ont fait la ma­cabre dé­cou­verte sa­me­di en dé­but d’après-mi­di. Une au­top­sie a été pra­ti­quée et a ré­vé­lé que la vic­time, âgée de 24 ans, a été tuée de plu­sieurs coups de cou­teau. Un sus­pect, âgé de 23 ans, a été in­ter­pel­lé. Après avoir li­vré plu­sieurs ver­sions dif­fé­rentes du­rant sa garde à vue, il a avoué le meurtre et a été pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire. Il a poi­gnar­dé à mort le jeune homme dans la nuit du mer­cre­di 21 au jeu­di 22 sep­tembre à Port-sainte-foy. Il a en­suite mis le corps dans le coffre de sa Peu­geot 207 et l’a em­me­né et dé­po­sé au ter­rain vague de Vé­lines. On ignore les rai­sons qui l’ont pous­sé à tuer. Ben­ja­min Le Borgne a gran­di à Brest, où il a pas­sé son CAP bou­lan­ge­rie. Il s’est en­suite ins­tal­lé à Port-sainte-foy-et-pon­chapt, où il exer­çait son mé­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.