Passe d’armes au Ca­che­mire

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Deux sol­dats pa­kis­ta­nais ont été tués et neuf autres bles­sés au cours d’échanges de coups de feu avec des mi­li­taires in­diens dans la ré­gion sen­sible du Ca­che­mire par­ta­gée de fac­to entre l’inde et le Pa­kis­tan, a an­non­cé l’ar­mée pa­kis­ta­naise, hier.

Les in­ci­dents ont dé­bu­té tôt jeu­di ma­tin dans les sec­teurs de Bhim­ber, Hot Spring, Kel et Li­pa et ont du­ré en­vi­ron six heures, pré­cise l’ar­mée pa­kis­ta­naise dans un com­mu­ni­qué. Un porte-pa­role de l’ar­mée in­dienne a confir­mé que les forces pa­kis­ta­naises avaient pro­cé­dé à des tirs d’ar­tille­rie dans le dis­trict de Poonch si­tué dans la ré­gion du Jam­mu-et-ca­che­mire ad­mi­nis­trée par l’inde. Les af­fron­te­ments se pour­sui­vaient en cours de jour­née dans le sec­teur de Now­gan le long de la “ligne de contrôle”, ont in­di­qué un of­fi­cier de l’ar­mée et des po­li­ciers in­diens.

“Les troupes pa­kis­ta­naises ont ou­vert le feu à mi­nuit sur les postes in­diens dans le sec­teur de Now­gan dans le nord du Ca­che­mire. Elles ont éga­le­ment ti­ré des mor­tiers. L’ar­mée sur la ligne de contrôle a ré­pli­qué et des échanges de coups de feu in­ter­mit­tents se pour­suivent”, a dit l’of­fi­cier de l’ar­mée in­dienne. Un gé­né­ral de l’ar­mée in­dienne a dé­cla­ré que des “frappes chi­rur­gi­cales” avaient été conduites contre des ac­ti­vistes pré­su­més au Pa­kis­tan qui se pré­pa­raient à en­trer clan­des­ti­ne­ment dans la par­tie du Ca­che­mire contrô­lée par l’inde. Ces frappes ont été me­nées sur la base “d’in­for­ma­tions spé­ci­fiques et cré­dibles que cer­taines uni­tés ter­ro­ristes s’étaient pré­pa­rées à une in­fil­tra­tion”, a dit le gé­né­ral Ran­bir Singh, pré­ci­sant que ces opé­ra­tions avaient fait de nom­breuses vic­times.

“La no­tion de frappes chi­rur­gi­cales contre de pré­ten­dues bases ter­ro­ristes est une illu­sion vo­lon­tai­re­ment ima­gi­née par l’inde pour créer un ef­fet trom­peur”, a com­men­té l’ar­mée pa­kis­ta­naise dans un com­mu­ni­qué. L’inde et le Pa­kis­tan re­ven­diquent tous deux l’en­semble de cette ré­gion mon­ta­gneuse mais ad­mi­nistrent des zones dis­tinctes, sé­pa­rées par une fron­tière de fait for­te­ment mi­li­ta­ri­sée. Un ces­sez-le-feu est ob­ser­vé entre les deux pays de­puis 2003. Le Pre­mier mi­nistre in­dien Na­ren­dra Mo­di a pré­si­dé une réunion de son ca­bi­net consa­crée à la sé­cu­ri­té. “La vio­la­tion du ces­sez-le-feu dé­montre que le Pa­kis­tan est dé­ci­dé à re­je­ter le droit in­ter­na­tio­nal”, a dé­cla­ré un conseiller de Mo­di. Au­cune vic­time n’a été si­gna­lée cô­té in­dien. Pour le Pre­mier mi­nistre pa­kis­ta­nais Na­waz Sha­rif qui a convo­qué une réunion de son gou­ver­ne­ment ven­dre­di, il s’agit d’une “agres­sion non pro­vo­quée et évi­dente”.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.