«Pour moi, les places ne s’offrent pas, mais s’ar­rachent ! »

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Le nou­vel en­trai­neur Ka­mel Zoua­ghi aver­tit :

Guère plus de trois jour­nées dis­pu­tées et voi­là que Ber­nard Ro­dri­guez rend le ta­blier. Il est vrai que ce nou­veau sys­tème mis en place af­fole plus d'un avec une pres­sion in­te­nable de la rue exer­cée sur les BD. Fadhel Ben Ham­za le jeune pré­sident Ham­mam­li­fois ne put ré­sis­ter à la tor­nade no­tam­ment avec les ré­sul­tats peu pro­bants en­re­gis­trés jusque là par les siens ( deux dé­faites et une pa­ri­té) et dé­ci­da de rompre avec Ber­nard Ro­dri­guez et d'op­ter pour Ka­mel Zoua­ghi qui nous ac­cor­da l'en­tre­tien sui­vant: Le Temps: Une pre­mière ques­tion clas­sique, pré­sen­tez-vous au pu­blic Ham­mam-li­fois? Ka­mel Zoua­ghi: Je suis pro­fes­seur d'édu­ca­tion phy­sique et ti­tu­laire du CAFA. J'ai en­trai­né les ASK, ESZ, EGSG, ESBK, OB, Na­di Du­baï, Na­di Fou­jai­ra, Kaw­keb Mar­ra­kech, Olym­pique Sa­fi, Cha­bab At­las Kh­ni­fra, Cha­bab Er­rif Hous­sai­ni. De­puis quand les contacts avec le BD des verts et quels sont les ob­jec­tifs fixés par vos fu­turs em­ployeurs? De­puis 48h et les choses sont al­lées ra­pi­de­ment dans le bon sens. Je sai­sis cette op­por­tu­ni­té pour re­mer­cier les res­pon­sables ban­lieu­sards de la confiance pla­cée en moi et je fe­ra tout mon pos­sible pour être à la hau­teur de leurs at­tentes. Notre ob­jec­tif étant de re­do­rer le bla­son de ce pres­ti­gieux bas­tion du sport en lor­gnant vers les places d'hon­neur du haut du pa­vé. Vous avez une idée sur l'ef­fec­tif dé­jà en place? Ab­so­lu­ment et je suis in­ti­me­ment convain­cu que le po­ten­tiel et le qua­li­té y sont en pro­fu­sion. Mouïne Chaâ­ba­ni , l'exer­cice écou­lé , a op­té avec l'aval du BD sor­tant pour le ra­jeu­nis­se­ment du mo­ment que le vi­vier lo­cal est des plus riches en in­di­vi­dua­li­tés de va­leur. Les ré­sul­tats sui­virent ad­mi­ra­ble­ment. Comp­tez-vous pour­suivre sur la même li­gnée ou op­ter pour une po­li­tique autre?

Non, j'ai tou­jours été un adepte des jeunes et je conti­nue­rai sur cette même lan­cée. Et puis le mer­ca­to est dé­jà clos donc .... Vous n'êtes pas sans sa­voir que la psy­chose du pal­lier in­fé­rieur com­mence à ta­rau­der sé­rieu­se­ment les es­prits à Ham­mam-lif? Que l'on se ras­sure, avec ces trois se­maines de re­lâche, leur équipe se­ra mé­ta­mor­pho­sée avec un re­vi­re­ment dans tous les as­pects du jeu de 180° dès la fu­ture pre­mière sortie. Je suis op­ti­miste et avec l'union sa­crée et la con­tri­bu­tion de tous, les mau­vais jours ne se­ront plus qu'un loin­tain sou­ve­nir. Une idée sur la pro­gram­ma­tion de la pré­pa­ra­tion et sur le staff à vous se­con­der? Une se­maine de stage du 2 au 9 oc­tobre à Sousse avec un match ami­cal le 1er contre la JSK. Je gar­de­rai le même staff dé­jà en place. Vous avez le mot de la fin? Je suis pour le tra­vail de fond . Ceux qui vont se dé­fon­cer et mouiller le maillot en­tre­ront dans mes comptes. J'ignore les noms et les re­nom­mées. Les places avec moi ne s'offrent pas mais s'ar­rachent à la loyale et à la force des jar­rets.

Mo­ha­med Sah­bi RAMMAH

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.